Soyouz-U | 7 mai 2009

Le 752ème lanceur Soyouz-U (11A511U n°Ц15000-113) a décollé du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 7 mai 2009 à 18h37'09,104" GMT.

La charge utile était constituée du vaisseau spatial Progress M-02M (11F615A60 n°402). Il a été placé avec succès sur une orbite 193,42km x 251,6km x 51,64°.

Un débris du lanceur est tombé sur le toit d'une maison dans la ville de Baranovka, dans le district de Zmeïnogorsk (région de l'Altaï). L'objet, de 35cm x 120cm, n'a pas fait de dégâts ni de victimes.

La campagne de lancement

Il avait été livré à Baïkonour le 3 février 2009, et son lanceur le 16 mars suivant. Le 6 avril, Progress M-02M est installé dans la chambre anéchoïde du MIK-254 pour y subir ses essais acoustiques, puis le lendemain il est transféré dans la chambre à vide.

Fin avril, le vaisseau est emmené au bâtiment 11G12 pour y être approvisionné en ergols. Il revient au MIK-254 le 28 avril, et il est arrimé à la pièce de transition le 29 avril.

Les ingénieurs de la RKK Energuia réalisent une dernière inspection visuelle du vaisseau le 30 avril, et après cela les techniciens procèdent à la mise en place de la coiffe.

La partie haute est transférée au MIK-112 le 3 mai, et les différents composants du lanceur sont assemblés le 4 mai. Le transfert vers le pas de tir n°5 a lieu le 5 mai.

Progress M-02M

Ce vaisseau a une masse au lancement de 7119kg, dont 2510kg de cargaison destinée à l'équipage de la mission MKS-19, constitué de Guennadi PADALKA, Michael BARRATT et Koichi WAKATA.

La cargaison comprend :

- 870kg d'ergols pour ravitailler la station
- 250kg d'ergols qui pourront être utilisés pour ravitailler la station
- 51kg d'oxygène
- 1339kg d'équipements divers dans le compartiment de fret (GrO), dont le troisième scaphandre Orlan-MK (le n°6) et ses équipements (195kg au total), 178kg de nourriture et 466kg d'équipements pour le segment américain.

La mission

L'amarrage au module Pirs de la Station Spatiale Internationale a lieu en mode automatique le 12 mai 2009 à 19h24 GMT. Il est réalisé grâce au système Kours. Le vol autonome a duré cinq jours au lieu des trois habituels afin de permettre au TsUP d'effectuer un certain nombre d'essais sur ce vaisseau, qui n'est que le second de sa génération.

Le TsUP envoie la commande de séparation du vaisseau le 30 juin 2009 à 18h27 GMT. Celle-ci intervient deux minutes plus tard, à 18h29 GMT.

Le vaisseau n'est pas désorbité tout de suite, car le 12 juillet 2009 il est utilisé pour tester le nouveau système Kours-P du module Zvezda, qui servira lors de l'amarrage du module Poïsk. Progress M-02M s'approche de la station jusqu'à une distance de 17m puis il s'en éloigne.

Le 13 juillet 2009, à 15h43 GMT, le moteur SKD est allumé pendant 162,9" (dV=85m/s) et le vaisseau rentre dans l'atmosphère. Des débris touchent l'océan Pacifique à 16h28 GMT.

Bibliographie

Le site de la RKK Energuia
Le site de Roscosmos
Le site du TsUP
Article de news.ru


Dernière mise à jour : 6 juillet 2010