Soyouz-U | 5 juillet 1997

Le 666ème lanceur Soyouz-U (11A511U n°С15000-653) a décollé du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 5 juillet 1997 à 04h11'53,937" GMT.

La charge utile était constituée du vaisseau ravitailleur Progress M-35 (11F615A55 n°235). Il a été placé sur une orbite basse (187,9km x 247,8km x 51,63°) à 04h20'43,1" GMT.

Pour une raison inconnue, le deuxième étage du lanceur (Bloc A) retombe en dehors de la zone prévu. L'impact a lieu près des villages de Novaïa Aleïevka et Verkhniaïa Aleïevka. En décembre 1997, la RKA versera 15 millions de roubles de dédommagement aux riverains.

La campagne de lancement

Le lancement de Progress M-35 était prévu initialement le 26 mai 1997, mais les Forces Spatiales ont réquisitionné le lanceur Soyouz-U pour la mise sur orbite du satellite Cosmos 2343, jugé prioritaire.

Le lancement est donc reporté au 10 juin, mais le nouveau lanceur n'est livré à Baïkonour que le 13 juin, ce qui provoque un nouveau report.

Progress M-35

Le vaisseau a une masse au lancement de 7149kg, dont 2425kg de cargaison.

La cargaison est destinée à l'équipage de la mission Mir EO-23, constitué de Vassili TSIBLIEV, Aleksandr LAZOUTKINE et Michael FOALE.

La mission

Après la mise sur orbite, l'un des deux panneaux solaires ne se déploie pas entièrement. Ce problème sera réglé le 6 juillet 1997. Pour rejoindre Mir, Progress M-35 réalise plusieurs corrections avec son moteur SKD. Les paramètres des deux premières sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Date Heure (GMT) Moteur dV (m/s) Durée (s) Paramètres post-allumage
5 juillet 1997 07h54'46" SKD 27 65,3 -
5 juillet 1997 08h41'59" SKD 22,5 54 266,09km x 329,62km x 51,68°

Progress M-35 s'amarre au module Kvant le 7 juillet 1997 à 05h59'24" GMT. Le rendez-vous est réalisé automatiquement à l'aide du système Kours.

Le vaisseau se sépare de Kvant le 6 août 1997 à 11h46'40" GMT pour laisser la place au vaisseau Soyouz TM-26. Ses moteurs DPO sont mis en service à 11h49'39" GMT (dt=10", dV=0,46m/s) pour l'éloigner de la station.

Il doit revenir s'amarrer sur Kvant le 17 août. Le but est de disposer d'un vaisseau à l'arrière de la station pour pouvoir utiliser ses moteurs pour les corrections d'orbite. De plus, la présence d'un vaisseau sur Kvant permet de protéger ce dernier du Soleil, et de moins solliciter le système de régulation thermique.

Suite à sa séparation de Mir, Progress M-35 vole environ 1400km derrière elle. Le 16 août 1997 à 12h46'11" GMT, le moteur SKD est allumé pour réaliser un freinage (dt=11,28", dV=5,82m/s). Deux corrections d'orbite sont programmées le 17 août, mais elles ne peuvent avoir lieu suite à un incident avec l'ordinateur de bord, provoqué par une erreur humaine (mauvaise programmation faite par le TsUP).

Les corrections sont donc réalisées avec quelques heures de retard, à 14h30'31" GMT (dt=5,6", dV=2,84m/s) et à 15h19'16" GMT (dt=6,5", dV3,28m/s). Mais il s'avère que Progress M-35 se rapproche trop près de Mir, et une nouvelle manœuvre est réalisée à 16h26'00" GMT pour l'en éloigner (dt=3,1", dV=1m/s). L'amarrage est reporté au lendemain.

Deux nouvelles corrections doivent avoir lieu, le 18 août 1997 à 10h54'54" GMT (dV=8,65m/s) et à 11h35'35" GMT (dV=4,07m/s). Lors de l'approche, à une distance de 20m, la station Mir subit une panne d'ordinateur et perd son orientation. Le système Kours-A de Progress M-35 réagit en se mettant hors service (l'antenne de suivi n'est pas mobile, c'est en effet le troisième Progress avec une antenne fixe, faute de budget pour acheter les systèmes rotatifs).

Le commandant Anatoli SOLOVIOV, sur ordre du TsUP, prend les commandes du vaisseau en manuel au moyen du système TORU. Il réalise l'amarrage de Progress M-35 sur Kvant le 18 août 1997 à 12h52'46" GMT.

Il est prévu que le vaisseau quitte définitivement la station Mir le 6 octobre 1997. Ce jour là, l'équipage envoie l'ordre de séparation, le vaisseau se décolle de 3mm de la pièce d'amarrage SSVP, et reste bloqué. Par sécurité, le TsUP envoie l'ordre de refermeture des verrous d'amarrage. Il s'avère que les cosmonautes ont oublié de retirer l'un des crampons d'amarrage BZV.

Une nouvelle tentative est réalisée le lendemain. Progress M-35 se sépare finalement de Kvant le 7 octobre 1997 à 12h03'47" GMT. Son moteur SKD est mis en service à 16h41'00" GMT, ce qui amorce la rentrée dans l'atmosphère.

Bibliographie

Novosti Kosmonavtiki n°11-1997
Novosti Kosmonavtiki n°12-1997
Novosti Kosmonavtiki n°14-1997
Novosti Kosmonavtiki n°16-1997
Novosti Kosmonavtiki n°17-1997
Novosti Kosmonavtiki n°21-1997
Novosti Kosmonavtiki n°26-1997
Données d'Andreï KRASSILNIKOV
VAN DEN BERG, C., Mir News report n°379 et n°388


Dernière mise à jour : 19 juillet 2014