Le lanceur Soyouz-2.1a | 14A14-1A

Historique

Le lanceur Soyouz-2.1a est la première étape de la famille Soyouz-2. La principale évolution par rapport à la version précédente Soyouz-FG (11A511U-FG) est le système de contrôle, qui est maintenant entièrement numérique.

Ce nouveau système donne une plus grande stabilité, et autorise par conséquent l'utilisation de coiffes plus larges, ce qui permet d'emporter des satellites plus volumineux. Il confère également au lanceur une plus grande précision : ±2,5" de tolérance pour la période de l'orbite, contre ±22" précédemment.

Fig. 1 : Décollage de Soyouz-2.1a, 13 juillet 2011.
Crédit : TsSKB-Progress.

Un premier vol d'essai balistique a été réalisé le 8 novembre 2004, suivi du premier vol orbital le 19 octobre 2006. Soyouz-2.1a est en général équipé d'un étage supérieur Fregat (14S44).

Il est exploité par la société commerciale franco-russe Starsem, et il sert à lancer les satellites de télécommunications militaires Meridian. A terme, Soyouz-2.1a emportera les vaisseaux habités Soyouz TMA-M, à la place de Soyouz-FG.

Description

Soyouz-2.1a est un lanceur à trois étages :

   - un 1er étage (les quatre blocs latéraux BVGD) doté du moteur RD-107A (14D22),
   - un 2ème étage (Bloc A) doté d'un moteur RD-108A (14D21),
   - un 3ème étage (Bloc I) doté d'un moteur RD-0110 (11D55) et du système de contrôle numérique.

Comme dit plus haut, il est la plupart du temps équipé d'un étage supérieur Fregat qui lui permet d'atteindre l'orbite géostationnaire.


Voir la liste des lancements de Soyouz-2.1a.


Dernière mise à jour : 13 août 2012