Vostok | 15 mai 1960

Le 10ème lanceur Vostok (8K72 n°Л1-11) a décollé du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 15 mai 1960 à 00h00'5,6" GMT.

La charge utile, constituée du vaisseau spatial Korabl-Spoutnik (1KP), a été placée avec succès sur orbite basse (312km x 369km x 65°).

La campagne de lancement

Le vaisseau 1KP a été livré à Baïkonour le 29 avril 1960 à bord d'un avion An-12. Le lanceur Vostok a été livré le 2 mai 1960.

Korabl-Spoutnik

Il s'agit du premier vaisseau de type 1KP, un prototype du Vostok qui devra emmener le premier cosmonaute dans l'Espace d'ici quelques mois.

Korabl-Spoutnik a une masse de 4725kg. Il n'est équipé ni d'un bouclier thermique, ni d'un système de survie, et n'est donc pas destiné à rentrer sur Terre. A son bord se trouve un mannequin simulant la présence d'un cosmonaute.

Le vaisseau diffère aussi du Vostok réel par l'ajout de deux petits panneaux solaires sur le module de descente. Ces panneaux ont la forme de deux demi-disques de 50cm de rayon et sont équipés de leur propre système d'orientation, leur fournissant ainsi un asservissement en position leur permettant de rester constamment orienté face au Soleil.

Ils sont construits par l'Institut des Sources de Courant dirigé par N. S. LIDORENKO. Cette technologie, bien que non utilisée sur le vaisseau Vostok, sera largement exploitée lors de futurs programmes spatiaux, tels que Soyouz.

Fin de la mission

Le 18 mai 1960, à 23h52 GMT, alors que Korabl-Spoutnik réalise sa 64ème orbite, il allume son moteur de freinage (TDU) pendant 26" de manière à simuler une rentrée atmosphérique.

Malheureusement, une panne d'un des capteurs infrarouges (les capteurs solaires sont en réserve) ne permet pas un alignement correct de l'engin. Celui-ci sera orienté avec un décalage de 180° par rapport à ce qui était prévu. En conséquence, le vaisseau accélère au lieu de ralentir, et l'altitude augmente au lieu de diminuer. Cette information est diffusée par l'agence TASS le 21 mai 1960.

Le Compartiment de Descente (SA) se sépare correctement du Compartiment des Instruments (PO), mais se place sur une orbite 305km x 686km. Il y restera jusqu'au 5 septembre 1962 (843 jours après le lancement), date à laquelle les frottements de la haute atmosphère le feront naturellement retomber. Le PO, quant à lui, redescend le 15 octobre 1965 (1979 jours après le lancement).

Suite à cet incident, les capteurs infrarouges seront abandonnés sur les versions civiles du Vostok. Ils seront en revanche conservés sur les versions militaires (satellites de classe Zenit).

Le 5 septembre 1962, le SA rentre dans l'atmosphère au-dessus des Etats-Unis, et des débris se sont écrasés dans l'Etat du Wisconsin. Un morceau a même atterri en plein milieu de la 8ème rue de la ville de Manitowoc. Ce sont deux policiers qui le trouvent et qui alertent les autorités scientifiques. Le morceau a été rendu à l'Union soviétique, mais la NASA en a fait deux répliques. L'une d'elle est visible au Musée artistique Rahr-West de la ville de Manitowoc, près du lieu du crash.

Bibliographie

POROCHKOV, V., Ракетно-космический подвиг Байконура
The Rocket Men
, Rex HALL, David SHAYLER, Ed. Springer&Praxis
L'astronautique soviétique, Christian LARDIER, Ed. Armand Colin
Le site de Sven GRAHN
Le site Road Side America


Dernière mise à jour : 16 mars 2014