Vostok | 4 décembre 1958

Le 3ème lanceur Vostok (8K72 n°Б1-5) a décollé du pas de tir n°5 (17P32-5) de la zone n°1 du cosmodrome de Baïkonour le 4 décembre 1958.

La charge utile, constituée de la troisième sonde lunaire soviétique de classe E-1 (E-1 n°3), n'est pas mise sur orbite. En effet à H0+245", la poussée du moteur RD-108 (8D75) du Bloc A chute à environ 70% [1], et le lanceur retombe à 4200km du pas de tir [2].

L'enquête

Les investigations montrent que la roue dentée du multiplicateur de la pompe de peroxyde d'hydrogène du moteur RD-108 a été endommagée suite à un mauvais graissage lors de la préparation [1][3].

Cet incident a provoqué la baisse de régime de la pompe de peroxyde d'hydrogène, et donc de la turbopompe du RD-108, ce qui a induit une baisse de sa poussée. Le lanceur a perdu sa stabilité et a dévié. Quand sa trajectoire a atteint un écart de 7° avec la trajectoire nominale, la commande d'arrêt d'urgence des moteurs (AVD) a été émise [3].

Bibliographie

[1] POROCHKOV, V., Ракетно-космический подвиг Байконура
[2] IVKINE, V., Задача особой государственной важности
[3] TCHERTOK, B., Ракеты и люди, vol. 2, p. 243


Dernière mise à jour : 15 octobre 2014