Proton-M | 16 juin 2004

Le 4ème lanceur Proton-M (8K82KM n°535-06), surmonté d'un étage supérieur Briz-M (14S43 n°88509), a décollé du pas de tir n°39 de la zone n°200 (8P882K-4F) du cosmodrome de Baïkonour le 16 juin 2004 à 22h27'00,070" GMT.

Il s'agissait du premier vol de Proton-M depuis le pas de tir n°39, qui a été modernisé à cet effet en février 2004.

Les trois étages du lanceur Proton-M ont fonctionné correctement et ont injecté la partie haute sur une trajectoire balistique. L'étage Briz-M a été allumé une première fois pour réaliser la mise sur orbite (193km x 50,6°).

Un deuxième allumage a permis de rehausser l'apogée (257,72km x 5001,57km x 50°17'30"). Un troisième allumage a été réalisé, puis le réservoir DTB a été largué. Après le quatrième allumage, l'apogée a été encore rehaussé (395,86km x 35869,50km x 49°07'19").

Après le cinquième allumage, la charge utile a été larguée, sur une orbite de transfert géostationnaire (4162,00km x 35835,14km x 23°42'32").

La campagne de lancement

Le satellite Intelsat 10-02 a été livré à Baïkonour le 12 mai 2004, pour un lancement prévu le 15 juin 2004. Le tir a été reporté de vingt-quatre heures en raison d'un problème rencontré lors du chargement des batteries de la charge utile.

Le satellite Intelsat 10-02

La charge utile de ce vol était le satellite de télécommunications Intelsat 10-02 (le lancement a été effectué dans le cadre d'un contrat avec ILS). Construit par EADS Astrium, il s'agit de la deuxième plate-forme Eurostar E3000 (la première était le satellite W3A). Il a une longueur de 2,9m et une hauteur de 7,5m. Une fois ses panneaux solaires déployés, il a une envergure de 45m. Il a une puissance de 11kW, et une durée de vie garantie de 13 ans.

Sa masse de 5575kg a fait de lui le plus lourd des satellite commerciaux jamais lancés. Le précédent record était détenu par DirecTV-7S (5483kg). Dès le 18 juillet 2004 le record de masse est à nouveau battu par le satellite Anik-F2 (lancé par Ariane 5).

Commandé par le consortium Intelsat, il fournira de nombreux services de télécommunications à l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Amérique du Sud ainsi qu'à certaines zones d'Asie et d'Amérique du Nord. Le contrat de lancement entre Intelsat et ILS a été signé en janvier 2002.

Bibliographie

Air&Cosmos n°1827
Le site du TsENKI
Le site d'Eutelsat
Le site d'ILS
Le site de Novosti Kosmonavtiki
Le site d'EADS Astrium


Dernière mise à jour : 16 août 2010