Dniepr | 29 juillet 2009

Le 13ème lanceur Dniepr (15A18 n°5107681113) a décollé du silo n°95 de la zone n°109 du cosmodrome de Baïkonour le 29 juillet 2009 à 18h46'30,649" GMT.

La charge utile était constituée de six satellites commerciaux, qui ont été largués avec succès sur des orbites sensiblement différentes.

Satellite Paramètres orbitaux
Deimos 634km x 677km
DubaiSat-1 665km x 681km
UK-DMC2 623km x 677km
AprizeSat-4 606km x 677km
NanoSat-1B 586km x 677km
AprizeSat-3 565km x 677km

La campagne de lancement

Le lanceur Dniepr a été livré par voie ferrée à Baïkonour le 3 juin 2009, et installé dans son silo quelques jours plus tard.

Le 25 juin, un avion Antonov An-12 livre les trois premiers satellites, DubaiSat-1, UK-DMC2 et Deimos-1. Le lendemain, les ingénieurs étrangers arrivent à leur tour sur le cosmodrome, et la préparation de Deimos-1 et UK-DMC2, prévue fin juillet, débute le 27 juin dans le MIK-40. Celle de DubaiSat-1 débute un peu plus tard.

Les 3 et 4 juillet (respectivement), les satellites Deimos-1 et UK-DMC2 sont emmenés dans une autre salle du MIK-40 pour être remplis d'ergols. Ces opérations sont réalisées par l'OKB Vympel.

Le 6 juillet, la préparation de l'étage supérieur commence. Le lendemain, un avion atterrit à l'aérodrome Kraïni et livre les deux satellites AprizeSat.

UK-DMC2 et Deimos-1 sont installés sur l'étage supérieur le 8 juillet. Le reste de la campagne se déroule convenablement, et le lancement a lieu à la date prévue et à l'heure dite.

DubaiSat-1

Il s'agit d'un satellite d'observation de la Terre commandé par l'agence des Emirats Arabes Unis EIAST (Emirates Institution for Advanced Science and Technology) au constructeur sud-coréen Satrec Initiative.

Cette société a déjà construit le satellite RazakSat qui a été lancé le 14 juillet 2009 par une fusée Falcon-9 (Etats-Unis). Les deux satellites sont basés sur la même plate-forme SI-200.

DubaiSat-1 a une masse au lancement d'environ 200kg.

Deimos-1 et UK-DMC2

Ce sont deux petits satellites d'observation de la Terre construit par SSTL (Grande-Bretagne) pour le compte de la société Deimos et du BNSC. Ils feront partie de la constellation DMC (Disaster Monitoring Constellation).

Ils sont basés sur une même plate-forme Microsat-100, qui avait déjà servi aux satellites AlSat-1, NigeriaSat-1, BilSat-1 et UK-DMC.

Ils ont une masse au lancement de 96kg et constituent la seconde génération de satellites DMC. La résolution a en effet été augmentée : elle passe de 32m à seulement 22m (dans trois bandes spectrales).

AprizeSat-3 et AprizeSat-4

Ce sont de petits satellites de télécommunications qui font partie du réseau LatinSat. De précédents exemplaires avaient été lancés en décembre 2002 et juin 2004. Ils sont construits par SpaceQuest et ont une masse au lancement de 12kg.

NanoSat-1B

C'est un satellite technologique espagnol construit par l'INTA (Instituto Nacional de Técnica Aeroespacial). Un satellite semblable avait été lancé par Ariane 5 en décembre 2004.

Bibliographie

Le site de Roscosmos
Le site de l'INTA


Dernière mise à jour : 30 juillet 2009