Maksim Viktorovitch SOURAÏEV

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
24 mai 1972, Tcheliabinsk, Russie

Nationalité
Russe

Sélection
28 juillet 1997, 12ème groupe des Forces aériennes

Temps total passé dans l'espace
334 jours 12 heures 10 minutes (en deux vols)

Temps total passé en sortie dans l'Espace
9 heures 25 minutes (en deux sorties)


Comme son père est officier dans les Forces aériennes soviétiques, Maksim SOURAÏEV déménage très souvent. Né à Tcheliabinsk dans l'Oural, il part rapidement dans le Sud de la Russie, puis en Sibérie, avant de finir à l'école n°5 de Noguinsk, dans la Région de Moscou.

Il termine sa scolarité en 1989, et il désire suivre les traces de son père. Il entre alors à l'Ecole Supérieure des Pilotes de l'Aviation Militaire Miasnikov de Volgograd. Il en sort en 1994 avec le grade de lieutenant et son diplôme de pilote de chasse. Il a apprit à voler sur des avions de type L-39 et Su-27.

Fig. 1 : Maksim SOURAÏEV dans son enfance.
Crédit : DR.

Fig. 2 : Maksim SOURAÏEV et son père, Viktor Grigorievitch.

Mais il n'en reste pas là, et plutôt que de rentrer dans un Régiment pour exercer le métier de pilote, il préfère poursuivre ses études à l'Académie Youri Gagarine. Il obtient son diplôme d'ingénieur en juin 1997, et il est élevé au grade de capitaine.

Fig. 3 : Maksim SOURAÏEV à la sortie de l'Académie Youri Gagarine.

Voyant une opportunité à saisir, il décide aussi de postuler pour la sélection de nouveaux cosmonautes. Le 24 juin 1997, sa candidature est acceptée, et la Commission interministérielle la valide le 28 juillet 1997. A 25 ans, il fait donc partie du douzième groupe des cosmonautes des Forces aériennes.

Il suit sa Formation Spatiale Générale (OKP) au Centre d'Entraînement des Cosmonaute (TsPK) du 16 janvier 1998 au 26 novembre 1999. Il réussit toutes les épreuves, et il est nommé cosmonaute d'essais le 1er décembre 1999. Il est élevé au grade de major en juin 2000.

Cinq ans plus tard, en juillet 2005, son nom est inscrit dans la liste des cosmonautes qui doivent se préparer à partir sur la Station Spatiale Internationale (MKS) dans le cadre des missions principales nos15, 16 et 17. Et effectivement, en mai 2006 il est affecté à l'équipage de réserve de la mission MKS-17. A peu près au même moment, à la mi-2006, il devient colonel.

Logiquement, suite à son affectation comme suppléant sur MKS-17, il aurait dû faire partie de l'équipage principal de MKS-19. Mais en août 2007, on apprend qu'il fera encore une fois partie de l'équipage de réserve.

Enfin, en janvier 2008, il est affecté à l'équipage principal de MKS-22. Il devra donc décoller à bord du vaisseau Soyouz TMA-17 à la fin 2009. Mais en mai 2008, une place se libère à bord de Soyouz TMA-16, car Roman ROMANENKO est muté sur Soyouz TMA-15, en remplacement de Youri LONTCHAKOV, qui doit lui-même remplacer Salizhan CHARIPOV sur Soyouz TMA-13.

Fig. 4 : SOURAÏEV, commandant de réserve de Soyouz TMA-14.

SOURAÏEV part donc dans l'Espace plus tôt que prévu, soit dès le mois de septembre 2009, en compagnie de l'astronaute américain Jeffrey WILLIAMS et du touriste de l'Espace québécois Guy LALIBERTÉ. Il passe près de six mois sur orbite et réalise une sortie dans l'Espace.

Après son retour sur Terre, il est au centre d'une polémique liée à sa décoration de Héros de la Fédération de Russie. Tous les cosmonautes depuis GAGARINE en ont bénéficié, et le TsPK en a donc fait la demande pour SOURAÏEV. Mais le Ministère de la Défense a refusé ce choix, et ce à deux reprises. Ce ne sera qu'après de vives tractations que, le 30 décembre 2010, le Président MEDVEDEV lui remet les titres de Héros de la Fédération de Russie et de Pilote-Cosmonaute de la Fédération de Russie.

Fig. 5 : Le Président Dmitri MEDVEDEV remet la décoration de Héros
de la Fédération de Russie au colonel Maksim SOURAÏEV, 30 décembre 2010.
Crédit : Kremlin.

En février 2010, SOURAÏEV a été affecté à la mission MKS-33 de septembre 2012, mais il en a été retiré dès le mois de juin 2010 pour raisons de santé. En novembre 2010 il a dû passer à nouveau devant la Commission Médicale du TsPK, qui a validé son retour.

Le 5 décembre 2010 il est à nouveau affecté à un vol spatial : la mission MKS-36 de mai 2013.

Fig. 6 : Maksim SOURAÏEV à la Cité de l'Espace de Toulouse,
pour la commémoration du cinquantenaire du vol de Youri GAGARINE, 12 avril 2011.
Crédit : Nicolas PILLET.

Mais il est débarqué de cet équipage le 15 décembre 2011, et remplacé par Fiodor YOURTCHIKHINE. En février 2012, il est réaffecté à l'équipage principal de MKS-40, et à l'équipage de réserve de MKS-38. Il décolle pour son deuxième vol en mai 2014, passe à nouveau cinq mois sur orbite et réalise une nouvelle sortie dans l'Espace.

Le 18 septembre 2016, il est élu député de la Région de Moscou avec le parti Russie Unie. Le 23 septembre 2016, par décret du directeur du TsPK, il quitte son poste de cosmonaute.

Fig. 7 : Maksim SOURAÏEV lors des élections du 18 septembre 2016.
Crédit : DR.

Le 22 septembre 2016, le Président Vladimir POUTINE le décore de l'Ordre du Mérite pour la Patrie, IVème échelon.

Fig. 8 : SOURAÏEV reçoit l'Ordre du Mérite pour la Patrie, 22 septembre 2016.
Crédit : Kremlin.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz TMA-12 MKS-17 8 avril 2008 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz TMA-14 MKS-19/MKS-20 26 mars 2009 - - Commandant de réserve
Soyouz TMA-16 MKS-21/MKS-22 30 septembre 2009 169 j 1 Ingénieur de bord/Commandant
Soyouz TMA-11M MKS-38/MKS-39 7 novembre 2013 - - Commandant de réserve
Soyouz TMA-13M MKS-40/MKS-41 28 mai 2014 165 j 1 Ingénieur de bord/Commandant
Tableau 1 : Liste des vols de Maksim SOURAÏEV.


Bibliographie

Interview NASA
Le site AstroNOTE
Entretien avec Maksim SOURAÏEV le 12 avril 2011


Dernière mise à jour : 11 novembre 2016