Roman Yourievitch ROMANENKO

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
9 août 1971, Chtchiolkovo, Région de Moscou, Russie

Nationalité
Russe

Sélection
28 juillet 1997, 12ème groupe des Forces aériennes

Temps total passé dans l'espace
333 jours 10 heures 59 minutes (en deux vols)

Temps total passé en sortie dans l'Espace
6 heures 37 minutes (en une seule sortie)


Roman ROMANENKO est le fils d'un célèbre cosmonaute russe, Youri ROMANENKO, et il a donc grandi à la Cité des Etoiles, la ville qui héberge le Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK). Il a six ans en 1977, quand son père réalise son premier vol spatial à bord de la station Saliout-6. Il est scolarisé à l'école Vladimir KOMAROV, qu'il quitte en 1986.

Il était en fait assez difficile de grandir à la Cité des Etoiles. Il y avait des enfants dits « normaux » autour de moi, et tout le monde savait que mon père était un cosmonaute. Même à l'école, chaque instituteur pouvait commenter mon attitude, simplement parce que j'étais considéré comme quelqu'un de spécial. Tous les enfants des cosmonautes allaient à la même école, nous vivions tous dans le même quartier de la Cité des Etoiles, et nous étions tous au centre de l'attention des instituteurs et des habitants, et c'était donc difficile.

Mais nous nous y sommes faits, et nous essayions de saisir toutes les occasions de quitter la Cité des Etoiles et de nous éloigner de cet environnement, juste pour que, quelque part, nous puissions être des gens normaux.

D'un autre côté, comme j'ai grandi à la Cité des Etoiles, je voyais tout le temps les amis de mon père, qui étaient aussi des cosmonautes, ils passaient leur temps à s'entraîner et à voyager, et nous, leurs enfants, nous étions emmenés dans leurs réceptions, leurs soirées, leurs pique-niques. Nous faisions partie de la famille de l'Espace. Nous voyions comment les choses fonctionnaient dans l'industrie spatiale, donc cela faisait partie de notre vie quotidienne. Ce n'était pas quelque chose d'extraordinaire, et je ne rêvais pas du voyage dans l'Espace comme quelque chose de magique. Ce n'est que quand je suis devenu adulte que j'ai commencé à m'intéresser à l'Espace.

Roman ROMANENKO
Interview NASA avant le lancement de Soyouz TMA-15

Fig. 1 : Le jeune Roman avec sa mère Alievtina et son père Youri.
Crédit : Российский космос.

Après sa sortie de l'école Komarov, il entre en 1986 à l'école militaire Souvorov de Saint-Pétersbourg pour une formation de deux ans. Il en sort en 1988 et entre à l'Ecole Supérieure des Pilotes de l'Aviation Militaire de Tchernigov, dans le nord-est de l'Ukraine. C'est déjà dans cette école que son père avait appris le pilotage des avions de chasse. Roman ROMANENKO est dans la même promotion que Aleksandr SAMOKOUTIAÏEV, qui deviendra lui aussi cosmonaute.

Il quitte l'école en août 1992 avec le grade de lieutenant, et en novembre 1992 il devient commandant en second du 70ème Détachement d'Essai et d'Entraînement (OITAP), basé à Tchkalovski, tout près de la Cité des Etoiles. C'est cette unité qui permet aux cosmonautes de maintenir leurs compétences de pilotes de chasse.

J'ai été diplômé de l'école des pilotes de chasse, et j'aurais été vraiment heureux de piloter les avions sur lesquels nous nous étions entraînés. Cependant, les événements géopolitiques, la chute de l'Union soviétique, m'ont contraint d'apprendre à piloter des avions d'un autre type, comme des gros avions de transport.

J'ai passé quelques années à piloter ces appareils, et j'ai réalisé que ce n'était pas ce que je voulais faire, parce que je voulais être un pilote de chasse. Et tout cela m'a conduit à prendre la décision de tenter ma chance pour devenir cosmonaute.

Roman ROMANENKO
Interview NASA avant le lancement de Soyouz TMA-15

Le 29 août 1996, Roman ROMANENKO est élevé au grade de capitaine, et l'année suivante il est admis comme candidat-cosmonaute. La Commission interministérielle valide sa candidature le 28 juillet 1997.

Il suit sa formation spatiale générale (OKP) au TsPK du 16 janvier 1998 au 26 novembre 1999. Il réussit toutes les épreuves, et il est nommé cosmonaute d'essais le 1er décembre 1999. Entre temps, le 29 août 1999, il avait été élevé au grade de major.

En février 2002, il est affecté à l'équipage de réserve de la neuvième expédition vers la Station Spatiale Internationale (MKS-9). Mais cet équipage est dissout suite à l'accident de la navette américaine Columbia, le 1er février 2003, et à ce moment ROMANENKO est réaffecté à l'équipage de réserve de MKS-11, pour un décollage à bord de la navette. Mais le retour en vol de celle-ci prend plusieurs années de retard, et cette affectation n'aboutira pas.

En mai 2006 il est affecté à l'équipage de réserve de MKS-15, et en août 2007 il est affecté à l'équipage principal de MKS-21. Mais en juillet 2008, il est réaffecté à l'équipage principal de MKS-20 pour y remplacer Youri LONTCHAKOV. Il décolle en mai 2009 et passe environ six mois en orbite.

A son retour, le 30 décembre 2009, il est promu au grade de colonel. Le 12 avril 2010, il reçoit les titres de Héros de la Fédération de Russie et de Pilote-Cosmonaute de la Fédération de Russie par le Président MEDVEDEV.

Fig. 2 : ROMANENKO devient Héros de la Fédération de Russie, le 12 avril 2010.
Crédit : Kremlin.

Fig. 3 : ROMANENKO arrose sa médaille de Héros de la Fédération de Russie.
Crédit : DR.

Fig. 4 : ROMANENKO avec ses camarades de promotion de Tchernigov.
On reconnaît Aleksandr SAMOKOUTIAÏEV.
Crédit : DR.

Fig. 5 : ROMANENKO a apporté sur la station internationale
un t-shirt de sa promotion de l'école Tchernigov.
Crédit : DR.

En janvier 2010, il est affecté à l'équipage de réserve de MKS-31, mais un mois plus tard il est réaffecté à celui de MKS-32, ainsi qu'à l'équipage principal de MKS-34.

Il envisage en parallèle une carrière politique. Lors de son congrès du 24 septembre 2011, le parti Russie Unie le désigne comme candidat aux élections législatives pour la Région de l'Amour. Les élections ont lieu le 4 décembre 2011, mais ROMANENKO n'est pas élu.

Il poursuit donc son entraînement en vue de la mission MKS-34. En 2012, suite à la réorganisation du TsPK, il quitte les Forces aériennes et redevient civil. Il décolle pour son second vol spatial le 19 décembre 2012. Il passe cinq mois sur orbite et réalise à cette occasion sa première sortie dans l'Espace.

Fig. 6 : Avec la photo de son père, lors de la mission MKS-34.
Crédit : DR.

Le 22 avril 2014, la Commission Médicale Principale (GMK) lui retire son habilitation médicale. Par conséquent, le 5 novembre 2014, il est libéré de ses fonctions de cosmonaute d'essais. Il est décoré de la médaille du Service de la Patrie, IVème échelon, le 21 mai 2015 par le Président Vladimir POUTINE.

Fig. 7 : Récipiendaire de la médaille du Service de la Patrie IVème échelon, 21 mai 2015.
Crédit : Kremlin.

Il décide ensuite de retenter sa chance en politique. Le 14 octobre 2015, il devient député de la Région de l'Amour sans passer par une élection (il remplace le député Rostislav GOLDSTEIN qui quitte ses fonctions).

En mai 2016, il est désigné candidat de Russie Unie pour les prochaines législatives (il obtient 58,47% des voix lors des élections primaires du parti). Il remporte l'élection législative du 18 septembre 2016, et devient député de la Région d'Orenbourg.

Fig. 8 : Le député Roman ROMANENKO, en 2016.
Crédit : DR.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz TMA-10 MKS-15 7 avril 2007 - - Commandant de réserve
Soyouz TMA-15 MKS-20/MKS-21 27 mai 2009 188 j 0 Ingénieur de bord
Soyouz TMA-05M MKS-32/MKS-33 15 juillet 2012 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz TMA-07M MKS-34/MKS-35 19 décembre 2012 146 j 1 Ingénieur de bord
Tableau 1 : Liste des vols de Roman ROMANENKO.


Bibliographie

Interview NASA
Le site AstroNOTE


Dernière mise à jour : 6 janvier 2017