Les satellites DS | DS-1

Le DS-1 est le premier satellite soviétique qui n'a pas été construit par l'OKB-1 de Sergueï KOROLIOV, mais par l'OKB-586 de Mikhaïl YANGUEL.

De taille très modeste (165kg), il est principalement destiné à tester le lanceur Cosmos (63S1), qui n'a encore jamais volé. Il est équipé de capteurs pour mesurer l'effort subit par un satellite au moment de la séparation du lanceur, ainsi que sa vitesse angulaire.

Fig. 1 : Schéma du DS-1.
Crédit : KB Youzhnoïe.

Il a aussi une vocation scientifique, puisqu'il est muni du capteur LZ-7 pour mesurer les rayonnements cosmiques. Cette expérience est réalisée pour le compte de l'Institut de Géophysique Appliquée de l'Académie des Sciences d'Union soviétique. Le DS-1 dispose par ailleurs du système radio MBP-1 pour transmettre ses données au sol.

Fig. 2 : Schéma du DS-1 sous la coiffe du lanceur Cosmos.
Crédit : KB Youzhnoïe.

Fig. 3 : Schéma du second étage du lanceur Cosmos avec le satellite DS-1.
Crédit : KB Youzhnoïe.

Deux exemplaires du DS-1 ont été construits, mais les deux lancements se sont malheureusement soldés par des échecs.

Date Lanceur Désignation Nom Commentaire
1 27 octobre 1961 Cosmos DS-1 n°1 - Echec lanceur
2 21 décembre 1961 Cosmos DS-1 n°2 - Echec lanceur
Tableau 1 : Liste des DS-1.

Bibliographie

Ракеты и космические аппараты конструкторсково бюро "Южное"


Dernière mise à jour : 29 septembre 2012