Alekseï Aleksandrovitch GOUBAREV

Situation actuelle
Décédé (le 21 février 2015)

Date et lieu de naissance
29 mars 1931, Gvardeïtsy, Région de Samara, Russie

Nationalité
Russe

Sélection
8 janvier 1963, 2ème groupe des Forces aériennes

Temps total passé dans l'Espace
37 jours 11 heures 35 minutes (en deux missions)

 


Alekseï GOUBAREV est né le 29 mars 1931 dans la Région de Kouïbychev, aujourd'hui Samara. Il termine l'école de Krioukovo, dans la Région de Moscou, en 1950, et entre alors à l'Ecole des Techniciens de l'Aéronavale. Il n'y reste pas longtemps, car il intègre ensuite l'Ecole Navale Aérienne des Mines et des Torpilles de Nikolaïev, en Ukraine, dont il sort diplômé en 1952, avec le grade de lieutenant.

Fig. 1 : Alekseï GOUBAREV en 1951.
Crédit : TVRoscosmos / Космос начинается на земле.

Fig. 2 : A l'école de Nikolaïev.
Crédit : DR.

Il sert alors en tant que pilote, à partir du 2 décembre 1952, au 1540ème Régiment Aérien de Mines et Torpilles, et vole sur Il-28. Il s'entraîne pour les combats de la Guerre de Corée, à laquelle il ne participera finalement pas. Il est élevé au grade de lieutenant-chef le 16 août 1955.

Fig. 3 : Après son mariage avec Nadiezhda Alekseïevna MIKHALKINA, en juillet 1954.
Crédit : Космос начинается на земле.

Fig. 4 : Avec sa mère Efimia Ivanovna GOUBAREVA, en juillet 1954.
Crédit : Космос начинается на земле.

Le 14 février 1956, il est nommé chef de groupe au 926ème Régiment Aérien de Mines et Torpilles et, le 4 octobre 1957 (jour du lancement du premier satellite artificiel de la Terre), il est promu capitaine.

En 1961 il obtient son diplôme de l'Académie des Forces aériennes et, le 3 juillet 1961, il est élevé au grade de major. Le 22 septembre 1961, il est muté au 855ème Régiment Aérien de Mines et Torpilles, dans la Mer Noire, où il sert en tant que commandant d'escadrille.

Fig. 5 : Le couple GOUBAREV avec leur fils Vladimir (1955) et leur fille Olga (1960).
Crédit : Космос начинается на земле.

Entre temps, plusieurs de ses collègues pilotes de chasse ont réalisé les premiers vols spatiaux de l'Histoire. En février 1962, il écrit à sa hiérarchie pour signifier son désir de rejoindre le détachement des cosmonautes des Forces aériennes. Il passe les examens médicaux quelques mois plus tard, et sa candidature est validée le 8 janvier 1963.

Il suit sa Formation Spatiale Générale (OKP) au Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK) de janvier 1963 à janvier 1965. Le 13 janvier 1965, après sa réussite à l'examen final, il est officiellement nommé cosmonaute des Forces aériennes, et il est versé dans le 2ème détachement, celui dédié aux vaisseaux militaires. Il est promu lieutenant-colonel le 30 octobre 1965.

Fig. 6 : GOUBAREV lors d'un test en chambre sourde, en 1963.
Crédit : Космос начинается на земле.

A partir de septembre 1966, il s'entraîne dans le cadre du programme 7K-VI et, en 1969, il est transféré sur le programme Kontakt qui permettra de qualifier le système d'amarrage du vaisseau lunaire LOK.

Fig. 7 : GOUBAREV devant son avion, en 1968.
Crédit : Космос начинается на земле.

Fig. 8 : GOUBAREV en 1970.
Crédit : Космос начинается на земле.

Le 12 février 1971, il commence l'entraînement au sein du quatrième équipage de la première station orbitale DOS, baptisée Saliout. La rotation qui lui vaut ce poste est due au fait que son collègue Gueorgui CHONINE s'est présenté ivre à l'entraînement. En avril 1971, la première mission vers la station Saliout est un échec, suite à l'impossibilité d'y amarrer le vaisseau Soyouz-10. GOUBAREV se retrouve dans le troisième équipage qui occupera la station.

Mais la deuxième mission vers Saliout est encore plus catastrophique que la première, car l'équipage trouve la mort lors de l'atterrissage de Soyouz-11, en juin 1971. Tous les équipages suivants sont dissouts.

Le 10 octobre 1971, GOUBAREV est affecté au troisième équipage de la nouvelle station DOS-2, mais celle-ci est perdue lors de son lancement. Le 25 octobre 1972, il est affecté au troisième équipage de DOS-3, mais cette station est elle aussi perdue peu après sa mise sur orbite.

En juillet 1973, il est affecté à l'équipage de réserve de Soyouz-12, qui réalise un vol autonome en septembre 1973 afin de qualifier certains systèmes ajoutés suite à l'accident de Soyouz-11.

Le 10 décembre 1973, il est affecté à l'équipage principal de la première mission d'occupation de la nouvelle station DOS-4, baptisée Saliout-4. Il décolle à bord de Soyouz-17 le 11 janvier 1975, et réalise avec Gueorgui GRETCHKO un vol de vingt-neuf jours.

Après son retour sur Terre, le 12 février 1975, il reçoit la médaille de Héros de l'Union soviétique, ainsi que l'Ordre de Lénine et la distinction de Pilote-Cosmonaute d'Union soviétique. Le 15 février 1975, il est élevé au grade de colonel.

Fig. 9 : Le colonel Alekseï GOUBAREV, Héros de l'Union soviétique.
Crédit : DR.

Le 30 mars 1976, il est nommé chef du groupe de cosmonautes qui s'entraînent dans  le cadre du programme de coopération internationale Intercosmos. En décembre 1976, il est affecté à l'équipage principal de la première de ces missions. Il décolle pour la seconde fois le 2 mars 1978 à bord de Soyouz-28 en compagnie du cosmonaute tchécoslovaque Vladimír REMEK.

Les deux hommes passent près de huit jour sur orbite. A son retour, le 16 mars 1978, GOUBAREV reçoit sa seconde médaille de Héros de l'Union soviétique, ainsi que son second Ordre de Lénine et la médaille de Héros de la République Socialiste de Tchécoslovaquie.

Il est exclu du Corps des Cosmonautes pour raisons de santé le 1er septembre 1981. Ce jour là il est nommé commandant adjoint du centre d'essais des Forces aériennes (GKNII). Il passe son grade de candidat en sciences techniques le 29 juin 1982, puis il est promu major-général le 3 novembre 1983. Il prend sa retraite des Forces armées le 21 juin 1988, pour raisons de santé.

Fig. 10 : Inauguration du buste de GOUBAREV à Gvardeïtsy, le 19 mai 1984.
Crédit : DR.

Fig. 11 : Le buste de GOUBAREV.
Crédit : DR.

Fig. 12 : Plaque commémorative à l'école où était GOUBAREV.
Crédit : DR.

Il devient alors directeur d'une entreprise d'automobile dans la Région de Moscou, et il part en retraite en 1998. Il décède le 21 février 2015 et est enterré au cimetière de Mytichtchi.

Fig. 13 : La tombe de GOUBAREV.
Crédit : DR.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sortie Qualité
Soyouz-12 - 27 septembre 1973 - - Commandant de réserve
Soyouz-17 1ère mission vers Saliout-4 10 janvier 1975 29 j 0 Commandant
Soyouz-28 Saliout-6 EP-2 2 mars 1978 8 j 0 Commandant
Tableau 1 : Liste des vols d'Alekseï GOUBAREV.


Bibliographie

Le site AstroNOTE
Космос начинается на земле


Dernière mise à jour : 26 juin 2017