Vladimir Aleksandrovitch CHATALOV

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
8 décembre 1927, Petropavlovsk, Kazakhstan, URSS

Nationalité
Russe

Sélection
8 janvier 1963, 2ème groupe des Forces aériennes

Temps total passé dans l'Espace
9 jours 21 heures 57 minutes (en trois vols)

 


Vladimir CHATALOV est né le 8 décembre 1927 à Petropavlovsk, dans le nord du Kazakhstan, mais sa famille déménage à Leningrad, sur l'île Vassilievski, au début des années 1930. Son père, Aleksandr Borissovitch (1890-1970), est un cheminot qui a participé à la Guerre d'Hiver de 1939, ce qui lui a valu d'être décoré de l'Ordre du Drapeau rouge du Travail. Durant toute la Seconde Guerre Mondiale, il dirige un train militaire appelé Sviazrem-1 qui permet de réparer les moyens de communications endommagés par l'ennemi. Pour ces faits héroïques, on lui remettra le titre de Héros du Travail Socialiste en 1943.

Sa mère, Zoïa Vladimirovna (1900-1980) travaille dans une fabrique de chaussures jusqu'au début de la Seconde Guerre Mondiale. Leur fils unique Vladimir va à l'école élémentaire de l'île Vassilievski et en 1941, quand les forces du IIIème Reich approchent de Leningrad, il participe à la construction des défenses dans le petit village de Poudost, près de Gatchina.

Fig. 1 : Vladimir CHATALOV en 1941.
Sur la seconde image, il est tout en bas à droite.
Crédit : Космические будни.

A la fin du mois d'août 1941, alors que l'armée allemande a presque entièrement encerclé Leningrad, Vladimir CHATALOV et sa mère sont évacués d'urgence et retournent à Petropavlovsk, et c'est là-bas que le jeune garçon poursuit sa scolarité.

En juin 1943, il intègre la 6ème Ecole Spéciale des Forces aériennes soviétiques de Voroniezh, qui a été évacuée à Karaganda, au Kazakhstan. L'école est déplacée à Lipetsk en 1944, après la libération de la ville, et CHATALOV en sort en 1945, à la fin de la guerre. Il est alors envoyé à l'Ecole de Formation Initiale des Pilotes à Pougatchiov, près de Saratov.

Fig. 2 : Aleksandr et Vladimir CHATALOV, en 1945.
Crédit : Космические будни.

Cette école ferme en 1945, et il est transféré à l'école de Katcha, installée provisoirement à Krasnyi Kout, toujours dans la Région de Saratov. Il réalise son premier vol début 1946, à bord d'un biplace Yak-11, et son premier vol en solo le 21 avril 1946, à bord d'un UT-2. L'école est transférée à Mitchourinsk en 1947, et c'est là-bas que CHATALOV poursuit sa formation sur Yak-11 et Yak-3. Il obtient son diplôme de pilote et le grade de lieutenant en 1949.

Fig. 3 : Vladimir CHATALOV, alors lieutenant, avec ses parents.
Crédit : DR.

A compter du 7 septembre 1949, il sert en tant que pilote-instructeur à l'école de Katcha. Il préfèrerait avoir une place dans une unité opérationnelle, mais c'est ainsi que ses supérieurs en ont décidé. Il tente en 1951 d'intégrer une école de pilotes d'essais, mais sans succès. Il demande en 1952 à suivre une formation à l'Académie des Forces aériennes de Monino, près de Moscou, et son souhait est exaucé. Il arrive à l'académie à l'automne 1953, et il en sort diplômé en 1956 avec le grade de capitaine.

Entre temps, il s'est marié avec une certaine Mouza Andreïevna IONOVA, et le couple a eu son premier enfant, Igor, le 29 mai 1952.

Vladimir CHATALOV sert alors comme commandant en second d'une escadrille du 16ème Régiment Aérien de Chasse (16ème IAP), basé à Dzhankoï, en Crimée. Le 4 octobre 1957, quand le Premier Satellite Artificiel de la Terre est mis sur orbite, il pense que, un jour, des humains iront dans l'Espace, mais qu'il sera alors trop vieux.

En août 1958, il devient commandant d'escadrille du 112ème IAP, toujours à Dzhankoï. Après avoir eu son second enfant, Elena, le 3 septembre 1958, il est élevé au grade de major le 29 décembre 1958 et, en mai 1960, il est nommé commandant en second du régiment. Il est ensuite nommé inspecteur-pilote en février 1961, et déménage à Odessa, à l'état-major de la 48ème Armée Aérienne. Il est élevé au grade de lieutenant-colonel le 7 février 1962.

Fig. 4 : La famille CHATALOV : Igor, Zoïa, Elena, Aleksandr et Mouza.
Crédit : Космические будни.

Entre temps, le 12 avril 1961, l'Union soviétique a mené à bien le premier vol habité de l'Histoire. L'automne suivant, on lui demande de choisir cinq pilotes au sein de la 48ème Armée Aérienne pour les présenter à la prochaine sélection de cosmonautes. Mais en voyant les critères, il comprend qu'il les remplit tous parfaitement. La limite d'âge est à trente-cinq ans, et il n'en a alors que trente-quatre. Il demande son avis au général Pavel KOUTAKHOV, commandant de la 48ème Armée Aérienne, qui lui répond que postuler comme cosmonaute ne serait qu'une perte de temps.

Il parvient à passer outre l'avis de son supérieur, et il passe les examens médicaux en mars-avril 1962. Il est d'ailleurs accompagné d'Anatoli FILIPTCHENKO, l'un des pilotes de la 48ème Armée Aérienne qu'il avait lui-même recommandé. Les médecins valident sa candidature, mais KOUTAKHOV l'appelle pour lui dire : « Tu ne vas nulle part. Je te nomme chef de régiment. Les papiers sont déjà faits. »

CHATALOV écrit alors directement au maréchal principal Konstantin VERCHININE, commandant en chef des Forces aériennes soviétiques, pour lui dire qu'il a passé les examens médicaux avec succès, mais qu'il est retenu par sa hiérarchie dans un poste de chef de régiment. Il demande qu'on ne le nomme pas à ce poste, et qu'on lui laisse une chance de postuler pour devenir cosmonaute. Il repasse devant un jury le 21 décembre 1962 et, le 8 janvier 1963, il est accepté comme candidat-cosmonaute.

Il suit sa Formation Spatiale Générale (OKP) au Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK) de janvier 1963 à janvier 1965. Le 13 janvier 1965, après sa réussite à l'examen final, il est officiellement nommé cosmonaute des Forces aériennes et il est versé dans le 2ème détachement, celui dédié aux vaisseaux militaires.

Le 3 mai 1965, il est affecté au second équipage de réserve du vol Voskhod-3, qui n'aura finalement jamais lieu. En janvier 1967, il est affecté au second équipage de réserve du deuxième vaisseau Soyouz, qui devra s'amarrer au premier. La mission est toutefois annulée suite aux problèmes que rencontre le premier Soyouz, et qui conduiront par ailleurs à la mort du cosmonaute Vladimir KOMAROV.

Un nouvel essai d'amarrage entre deux vaisseaux, l'un habité l'autre non, sera tenté en 1968. Le vaisseau habité sera piloté par Gueorgui BEREGOVOÏ, et Vladimir CHATALOV est nommé comme suppléant.

En novembre 1968, il est affecté au vol suivant : un amarrage entre deux vaisseaux habités. Il décolle le 14 janvier 1969 à bord de Soyouz-4 et il réussit à s'amarrer à Soyouz-5. Son vol dure un peu moins de trois jours et, le 22 janvier 1969, il reçoit les titres de Héros de l'Union soviétique et de Pilote-Cosmonaute d'Union soviétique, ainsi que la médaille de l'Ordre de Lénine et le grade de colonel.

Fig. 5 : Le colonel Vladimir CHATALOV, Héros de l'Union soviétique.
Crédit : TASS.

Il est ensuite affecté dès le 8 août 1969 à l'équipage de réserve de la mission qui consistera à faire voler simultanément trois vaisseaux Soyouz. Mais dès le 18 septembre 1969, il est nommé commandant de l'équipage principal de l'un de ces vaisseaux, Soyouz-8. Il décolle le 13 octobre 1969 avec Alekseï ELISSEÏEV, mais l'amarrage avec Soyouz-7 est un échec suite au dysfonctionnement du système de rendez-vous automatique Igla. Il reçoit tout de même son second titre de Héros de l'Union soviétique le 22 octobre 1969.

Le 17 août 1970, il est affecté au second équipage de réserve de la première mission à destination de Saliout, la première station orbitale de l'Histoire. Mais le 12 février 1971, il est nommé pour remplacer Gueorgui CHONINE dans l'équipage principal, qui en a été exclu après s'être présenté à l'entraînement en état d'ébriété.

Fig. 6 : CHATALOV avec ses deux enfants, en 1971.
Crédit : TASS.

Il décolle à bord de Soyouz-10 le 23 avril 1971 pour son troisième vol spatial. Toutefois, suite à une défaillance du système d'amarrage, la jonction avec la station ne peut se faire normalement et l'équipage doit rentrer sur Terre sans avoir accompli sa mission. Il est élevé au grade de major-général le 26 avril 1971, et il reçoit son deuxième Ordre de Lénine le 30 avril 1971.

Le 25 juin 1971, il est nommé conseiller du Commandant en chef des Forces aériennes soviétiques pour les questions spatiales, en remplacement du général Nikolaï KAMANINE. Il fait de ce fait partie des Commissions d'Etat qui supervisent chaque vol habité, et il est ne fait plus partie du détachement des cosmonautes.

Le 28 avril 1972, il passe son grade de candidat es Sciences techniques à l'Académie des Forces aériennes Gagarine. Il est élevé au grade de lieutenant-général le 25 avril 1975 et, le 15 janvier 1976, il reçoit son troisième Ordre de Lénine.

Fig. 7 : Le lieutenant-général Vladimir CHATALOV,
deux fois Héros de l'Union soviétique.
Crédit : TASS.

Dans les années 1980, il devient président de l'Association de l'Amitié Soviéto-cubaine. Dans ce cadre, il réalisera plus de vingt-cinq voyages à Cuba et rencontrera régulièrement Fidel CASTRO.

Fig. 8 : Avec Fidel CASTRO et Youri ROMANENKO
lors d'une partie de pêche à Cuba, en 1988.
Crédit : Космические будни, DR.

Le 3 janvier 1987, il est nommé commandant du Centre d'Entraînement des Cosmonautes, poste qu'il occupe jusqu'au 12 septembre 1991. Il prend sa retraite des Forces armées le 9 mai 1992. Il reçoit l'Ordre du Mérite pour la Patrie, IVème échelon, du Président Vladimir POUTINE le 2 mars 2000.

Fig. 9 : Vladimir POUTINE lui remet l'Ordre du Mérite pour la Patrie, le 2 mars 2000.
Crédit : Космические будни.

Fig. 10 : Le Président MEDVEDEV lui remet la médaille du Mérite spatial, le 12 avril 2011.
Crédit : Kremlin.

Fig. 11 : Le buste de Vladimir CHATALOV à Petropavlovsk.
Crédit : DR.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sortie Qualité
Soyouz-3 - 26 octobre 1968 - - Commandant de réserve
Soyouz-4 - 14 janvier 1969 3 j 0 Commandant
Soyouz-6 - 11 octobre 1969 - - Commandant de réserve
Soyouz-7 - 12 octobre 1969 - - Commandant de réserve
Soyouz-8 - 13 octobre 1969 5 j 0 Commandant
Soyouz-10 - 23 avril 1971 2 j 0 Commandant
Tableau 1 : Liste des vols de Vladimir CHATALOV.


Bibliographie

Le site AstroNOTE
Космические будни
Novosti Kosmonavtiki n°04-2002


Dernière mise à jour : 7 avril 2018