Andreï Ivanovitch BORISSIENKO

Situation actuelle
Cosmonaute de Roscosmos

Date et lieu de naissance
17 avril 1964, Leningrad, Russie

Nationalité
Russe

Sélection
29 mai 2003, 15ème groupe de la RKK Energuia

Temps total passé dans l'Espace
337 jours 8 heures 56 minutes (en deux missions)

 


Andreï BORISSIENKO s'intéresse à l'Espace depuis son plus jeune âge. A quinze ans, il s'inscrit au Club Jeunesse Cosmonautique (YouKK) de Leningrad. Il termine sa scolarité en 1981, et il entre alors dans la prestigieuse Université Technique Nationale de la Baltique, mieux connu sous le nom de Voïenmekh.

Située rue de l'Armée rouge, à Leningrad, elle a formé certains grands noms de l'Histoire spatiale russe, comme les cosmonautes Gueorgui GRETCHKO et Sergueï KRIKALIOV.

Fig. 1 : Andreï BORISSIENKO dans son enfance.
Crédit : NASA TV.

Fig. 2 : Andreï BORISSIENKO enfant.
Crédit : NASA TV.

Fig. 3 : En 1980, Gueorgui GRETCHKO donne une conférence au YouKK de Leningrad.
Dans l'assemblée, son futur collègue Andreï BORISSIENKO.
Crédit : YouKK.

Il obtient son diplôme d'ingénieur en 1987, et vient alors le moment d'effectuer le service militaire obligatoire. Il sert pendant deux ans en tant que volontaire civil dans l'unité n°31303 de la Marine soviétique.

Fig. 4 : Andreï BORISSIENKO étudiant.
Crédit : NASA TV.

Cette page étant terminée, en 1989 il est embauché chez la NPO Energuia comme spécialiste du contrôle du vol spatial. Il travaille au Centre de Contrôle des Vols (TsUP) et participe à diriger le vol de la station orbitale Mir. Plus tard, il est également impliqué dans le programme Sea Launch.

Il devient en 1999 directeur de vol au TsUP. Le hasard fait que c'est lui qui est aux commandes au moment où la station est désorbitée, en mars 2001. Il est ensuite transféré au contrôle du Segment russe de la nouvelle Station Spatiale Internationale (MKS).

Fig. 5 : Zoïa BORISSIENKO avec le scaphandre de son mari.
Crédit : DR.

Parallèlement à ces activités, il tente sa chance pour accomplir son vieux rêve de devenir cosmonaute. Le 15 septembre 2002, la Commission Médicale (GMK) valide sa candidature. Quelques mois plus tard, le 29 mai 2003, la Commission Interministérielle l'accepte en tant que cosmonaute du détachement de la RKK Energuia.

Il suit sa formation générale du 16 juin 2003 au 27 juin 2005, à la suite de quoi il commence à s'entraîner pour un vol vers la station internationale. Le 21 septembre 2008, il reçoit sa première affectation quand il est intégré à l'équipage de réserve de la mission MKS-24.

Fig. 6 : Andreï BORISSIENKO avec sa femme Zoïa et leur fils Ivan.
Crédit : Roscosmos.

En novembre 2008, il est affecté à l'équipage principal de MKS-26. Mais en avril 2009, il est remplacé à ce poste par Dmitri KONDRATIEV, à qui il a fallu trouver une nouvelle affectation suite à son remplacement par Aleksandr KALIERI à la tête du premier vaisseau modernisé Soyouz TMA-M.

Tout le planning est alors chamboulé : BORISSIENKO quitte l'équipage de réserve de MKS-24 et est transféré dans celui de MKS-23, et il est affecté à l'équipage principal de MKS-27.

Il décolle le 4 avril 2011 à bord du vaisseau Soyouz TMA-21 et passe environ six mois à bord de la Station Spatiale Internationale.

Le 29 août 2012, le Président Vladimir POUTINE lui remet les titres de Héros de la Fédération de Russie et de Pilote-Cosmonaute de la Fédération de Russie.

Fig. 7 : Remise de la médaille de Héros de la Fédération de Russie, 29 août 2012.
Crédit : Kremlin.

En décembre 2014, il est affecté à l'équipage de réserve de MKS-47, et à l'équipage principal de MKS-49. Il décolle le 19 octobre 2016 pour son deuxième vol spatial et passe environ six mois sur orbite.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz TMA-18 MKS-23/MKS-24 2 avril 2010 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz TMA-21 MKS-27/MKS-28 4 avril 2011 164 j 0 Ingénieur de bord/Commandant
Soyouz TMA-20M MKS-47/MKS-48 18 mars 2016 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz MS-02 MKS-49/MKS-50 19 octobre 2016 173 j 0 Ingénieur de bord
Tableau 1 : Liste des vols d'Andreï BORISSIENKO.


Bibliographie

Interview sur le site de la NASA
Le site AstroNOTE 


Dernière mise à jour : 30 avril 2017