Valeri Viktorovitch RIOUMINE

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
16 août 1939, Komsomolsk-sur-Amour, kraï de Khabarovsk, Russie

Nationalité
Russe

Sélection
27 mars 1973, 4ème groupe du TsKBEM

Temps total passé dans l'Espace
371 jours 17 heures 26 minutes (en quatre missions)

Temps total passé en sorties dans l'Espace
1 heure 23 minutes (en une seule sortie)


Valeri RIOUMINE est né à Komsomolsk-sur-Amour, mais il grandit dans le village de Zagorianka, dans la Région de Moscou. Il termine sa scolarité en 1954 et entre au lycée technique de Kaliningrad, où il étudie la métallurgie. Il en sort diplômé en 1958, après avoir réalisé un stage de trois mois en tant qu'ajusteur à l'usine n°88 du Bureau d'Etudes Expérimentales n°1 (OKB-1) de Sergueï KOROLIOV.

Fig. 1 : Les parents de Valeri RIOUMINE, Aleksandra Fiodorovna et Viktor Nikolaïevitch.
Crédit : Год вне Земли.

Il réalise alors son service militaire de novembre 1958 à juillet 1961 dans la cavalerie. Il est d'abord chef de bord à l'unité 75493 basée à Kirovabad, en Azerbaïdjan, puis il est muté à l'unité 12733 de Lenkoran, toujours en Azerbaïdjan.

Fig. 2 : Au service militaire, en 1960.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 3 : Le jeune Valeri RIOUMINE.
Crédit : TVRoscosmos.

Il poursuit ensuite ses études à l'Institut des Techniques Forestières de Moscou (MLTI). Il obtient son diplôme d'ingénieur en électricité en 1966. Il avait réalisé son stage de fin d'études à partir du 1er novembre 1965 au département n°39 de l'OKB-1, et après l'obtention de son diplôme il est embauché comme ingénieur au département n°721. Après la mort de KOROLIOV, en janvier 1966, l'OKB-1 devient le TsKBEM.

Entre temps, en 1963, il s'est marié à Natalia Nikolaïevna, et le couple a donné naissance une petite Viktoria en 1965.

Au TsKBEM, Valeri RIOUMINE participe notamment au développement du vaisseau lunaire 7K-L1 et, le 16 janvier 1970, il devient adjoint du constructeur en chef de la première station orbitale DOS, baptisée Saliout.

En 1971, il passe les examens médicaux en vue d'une future sélection de cosmonautes interne au TsKBEM. La GMK valide sa candidature le 1er novembre 1971, et il est formellement accepté le 27 mars 1973. En 1972, Valeri et Natalia RIOUMINE ont eu leur deuxième enfant, Vadim.

Fig. 4 : Avec son épouse Natalia et leurs deux enfants, Viktoria et Vadim.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 5 : Avec ses enfants, Vadim et Viktoria.
Crédit : Год вне Земли.

En septembre 1975, il est affecté à l'équipage principal de la première mission d'occupation de la station Saliout-6. Il décolle à bord de Soyouz-25 le 9 octobre 1977, mais l'amarrage à la station est un échec et l'équipage doit rentrer sur Terre après deux jours de vol.

A son retour sur Terre, il ne reçoit pas le titre de Héros de l'Union soviétique, ce qui est une première. Il reçoit tout de même le titre de Pilote-Cosmonaute d'Union soviétique, ainsi que la médaille de l'Ordre de Lénine.

En décembre 1977, il est affecté à l'équipage de réserve de la deuxième mission d'occupation (EO-2) de Saliout-6 puis, en juin 1978, à l'équipage principal de la troisième mission (EO-3). Il décolle pour la deuxième fois le 25 février 1979 à bord de Soyouz-32, et passe plus de 175 jours sur orbite, battant le record de durée. Il réalise également une sortie dans l'Espace de plus d'une heure.

A son retour, le 19 août 1979, il reçoit le titre de Héros de l'Union soviétique, ainsi que son deuxième Ordre de Lénine.

Quelques mois seulement après son retour, en février 1980, il est affecté en urgence à l'équipage principal de la mission suivante (EO-4) pour remplacer Valentin LEBEDEV, exclu pour raisons de santé. Il décolle donc de nouveau le 9 avril 1980 à bord de Soyouz-35, et passe cette fois 184 jours à bord de Saliout-6, battant son propre record.

Après cette mission, il reçoit son second titre de Héros de l'Union soviétique, ainsi que son troisième Ordre de Lénine. Comme il a volé avec des cosmonautes vietnamien, hongrois et cubain, il reçoit les titres de Héros du Travail de la République Socialiste du Vietnam, Héros de la République Populaire de Hongrie, et Héros de la République de Cuba.

Fig. 6 : Leonid BREZHNEV lui remet son second titre de Héros de l'Union soviétique.
Crédit : Космос - моя судьба, том 1.

En 1980 il passe son grade de candidat en Sciences techniques. Il devient chef adjoint du complexe n°11 de la NPO Energuia, qui remplace le TsKBEM, le 20 février 1981. Il prend la place de chef du département n°11 le 1er janvier 1982.

En 1985, il se remarie avec Elena KONDAKOVA, qui deviendra elle-même cosmonaute. Ils donnent naissance à une petite Evguenia en janvier 1986. A partir du 5 juin 1986, RIOUMINE devient Constructeur général adjoint de la NPO Energuia, ainsi que directeur des vols des stations Saliout-7 et Mir, en remplacement d'Alekseï ELISSEÏEV. Il quitte officiellement le Corps des Cosmonautes le 28 octobre 1987.

Fig. 7 : Directeur des vols au TsUP, avec son adjoint Viktor BLAGOV.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 8 : Avec Youri SEMIONOV.
Crédit : Год вне Земли.

Le 12 octobre 1994, il est nommé directeur, du côté russe, du programme Shuttle-Mir, réalisé en collaboration avec la NASA. Un jour, en 1995, il plaisante avec son homologue américain Franck CULBERTSON, lui-même ex-astronaute, sur le fait qu'ils pourraient voler sur la dernière mission du programme, prévue pour 1998.

RIOUMINE finit par proposer l'idée à Youri SEMIONOV, le Constructeur général de RKK Energuia, qui valide le principe. Il passe avec succès les examens médicaux, perd 25kg et arrête de fumer. La NASA est opposée à son vol sur une navette, et d'ailleurs CULBERTSON n'y aura pas droit.

Fig. 9 : Le couple RIOUMINE avec leur petit-fils, en 1994.
Crédit : TASS.

Fig. 10 : Avec Charlie PRECOURT, commandant de STS-84, et Viktoria RIOUMINA.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 11 : A Cap Canaveral avec son épouse, en 1998.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 12 : Avec son épouse Elena et leur fille Evguenia.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 13 : Le couple RIOUMINE avec leur fille Evguenia,
leur gendre Roman et leur petite-fille Vassilissa.
Crédit : Год вне Земли.

RIOUMINE arrive à Houston en 1997 pour y commencer son entrainement, et les instructeurs lui demandent de faire un essai d'évacuation de la navette par un hublot. Deux employés de la NASA filment la scène, afin de démontrer l'incapacité de RIOUMINE à passer par le hublot du fait de son poids. Mais il réussit à sortir de la navette, et personne ne s'opposera plus à son vol.

Il décolle à bord de la navette spatiale Discovery STS-91 le 2 juin 1998 et passe plus d'une semaine sur la station Mir.

Après son retour sur Terre, il devient adjoint du constructeur général de RKK Energuia et directeur du programme de la Station Spatiale Internationale (MKS). Le 1er juillet 1999, il est décoré de la médaille du Mérite pour la Patrie, IVème échelon.

Fig. 14 : Remise de la médaille du Mérite pour la Patrie par le Président Vladimir POUTINE.
Crédit : Год вне Земли.

Fig. 15 : Valeri RIOUMINE à sa datcha, le 31 août 2011.
Crédit : DR.

Fig. 16 : Avec son épouse lors du 65ème anniversaire de RKK Energuia, le 9 septembre 2011.
Crédit : DR.

Fig. 17 : Le buste de RIOUMINE à Komsomolsk-sur-Amour.
Crédit : DR.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz-25 - 9 octobre 1977 2 j 0 Ingénieur de bord
Soyouz-29 Saliout-6 EO-2 15 juin 1978 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz-32 Saliout-6 EO-3 25 février 1979 175 j 1 Ingénieur de bord
Soyouz-35 Saliout-6 EO-4 9 avril 1980 184 j 0 Ingénieur de bord
Discovery STS-91 - 2 juin 1998 10 j 0 Spécialiste de mission
Tableau 1 : Liste des vols de Valeri RIOUMINE.


Bibliographie

Le site AstroNOTE
RIOUMINE, V., Год вне Земли, pp. 205-209


Dernière mise à jour : 7 juillet 2017