Aleksandr Aleksandrovitch VOLKOV

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
27 mai 1948, Gorlovka, Ukraine

Nationalité
Russe

Sélection
23 août 1976, 6ème groupe des Forces aériennes

Temps total passé dans l'Espace
391 jours 11 heures 52 minutes (en trois missions)

Temps total passé en sorties dans l'Espace
10 heures 12 minutes (en deux sorties)


Aleksandr VOLKOV termine l'école n°10 de Gorlovka, dans le Donbass, en Ukraine, en 1966. Il entre alors à l'Ecole Supérieure des Pilotes de l'Aviation Militaire Gritseviets de Kharkov, dont il sort diplômé en 1970 avec le grade de lieutenant. Il sert alors en tant qu'instructeur à l'école de Kharkov.

Fig. 1 : Le jeune Aleksandr VOLKOV.
Crédit : TVRoscosmos.

Fig. 2 : VOLKOV à l'école de Kharkov.
Crédit : TVRoscosmos.

Il devient lieutenant-chef le 29 septembre 1972, puis capitaine le 5 novembre 1974. Entre temps, le 1er avril 1973, son épouse Anna Nikolaïevna a accouché d'un fils, Sergueï VOLKOV, qui deviendra cosmonaute.

Fig. 3 : Le lieutenant-chef Aleksandr VOLKOV.
Crédit : TVRoscosmos.

Il est sélectionné comme cosmonaute des Forces aériennes soviétiques le 23 août 1976. Comme il est appelé à voler sur la navette spatiale Bourane, dont le développement a commencé quelques mois plus tôt, il suit une formation de pilote d'essais au 267ème Centre d'Essais Aéronautiques d'Aktioubé de septembre 1976 à juillet 1977.

A l'issue, en octobre 1977, il commence sa Formation Spatiale Générale (OKP) au Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK). Entre temps, le 18 novembre 1977, il avait été élevé au grade de major. Il termine l'OKP avec succès en septembre 1978, et obtient la qualification de cosmonaute d'essais. De février 1979 à juin 1981, il suit une formation complémentaire au GKNII VVS d'Aktioubé. Il a un second fils, Dmitri, le 15 avril 1979 et, le 23 décembre 1980, il est promu lieutenant-colonel.

Fig. 4 : Le major Aleksandr VOLKOV.
Crédit : TsPK.

De janvier 1982 à septembre 1984, il s'entraîne dans le cadre du programme Bourane. Mais en septembre 1984, dans le but d'acquérir de l'expérience avant de voler sur la navette soviétique, il est transféré sur le programme des stations orbitales DOS, et il est affecté à l'équipage principal de la prochaine mission d'occupation de la station Saliout-7.

Il décolle le 17 septembre 1985 à bord du vaisseau Soyouz T-14 pour une mission de six mois, mais il revient sur Terre au bout de soixante-quatre jours suite à la dégradation de l'état de santé de son collègue Vladimir VASSIOUTINE. Après son retour, le 20 décembre 1985, il est nommé Héros de l'Union soviétique, et reçoit la distinction de Pilote-Cosmonaute d'Union soviétique.

En mars 1986, il est affecté au second équipage de réserve de la deuxième mission d'occupation (EO-2) de la nouvelle station Mir. Le 24 juin 1986, il prend le commandement du groupe de cosmonautes affectés au programme Bourane et, le 9 octobre 1986, il commande le 2ème groupe de cosmonautes.

Le 29 novembre 1986, il est élevé au grade de colonel. Ensuite, en mars 1987, il est affecté à l'équipage de réserve de la mission EO-3 puis, en janvier 1988, à l'équipage principal de EO-4. Il décolle le 26 novembre 1988 pour son deuxième vol spatial, passe cinq mois sur orbite et réalise sa première sortie dans l'Espace en compagnie du cosmonaute français Jean-Loup CHRETIEN. Cela lui vaudra d'ailleurs d'être fait Chevalier de la Légion d'Honneur par le Président François MITTERRAND.

En août 1990 il est affecté au second équipage de réserve de EO-8 puis, en janvier 1991, à l'équipage de réserve de EO-9. Le 11 janvier 1991 il devient commandant du Corps des Cosmonautes. Il suit parallèlement des cours à l'Académie Militaire Politique Lénine, dont il sort diplômé en juin 1991.

C'est ce mois là qu'il est affecté à l'équipage principal de EO-10, et il décolle le 2 octobre 1991 pour une nouvelle mission de six mois, au cours de laquelle il réalise sa seconde sortie dans l'Espace.

De 1992 à 1994, il s'entraîne en réserve dans l'éventualité où un équipage de Mir aurait besoin de secours. En 1997, son fils Sergueï postule pour devenir cosmonaute. Comme Aleksandr est le commandant des cosmonautes, un problème se pose car le règlement interdit qu'un fils soit sous les ordres de son père. Aleksandr VOLKOV décide alors de quitter le TsPK, et il prend sa retraite le 20 août 1998.

En août 1999, il dirige un syndicat de militaires puis, en 2000, il prend la direction de la chaîne de télévision Mouz-TV. De 2006 à 2008 il est conseiller du directeur de l'aéroport Cheremetievo de Moscou.

Le 22 octobre 2009, il est élu pour remplacer le nouveau maire de la Cité des Etoiles, Nikolaï RYBKINE, qui a été arrêté pour contrebande.

A Gorlovka, un musée des cosmonautes Volkov a été ouvert en 2009. La même année, un monument y a été inauguré en hommage à la « première dynastie spatiale du monde », sur un boulevard qui a été baptisé « boulevard des cosmonautes VOLKOV ».

Fig. 5 : Inauguration du monument de Gorlovka, en 2009.
Crédit : DR.

Fig. 6 : Inauguration du boulevard des cosmonautes VOLKOV, en présence des intéressés.
Crédit : DR.

Fig. 7 : Sergueï KRIKALIOV remet à VOLKOV la médaille du Mérite Spatial,
au nom du Président Vladimir POUTINE, 15 janvier 2013.
Crédit : TsPK.

Fig. 8 : Sergueï et Aleksandr VOLKOV, en 2013.
Crédit : DR.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz T-14 Saliout-7 EO-4/2 17 septembre 1985 65 j 0 Cosmonaute-chercheur
Soyouz TM-4 Mir EO-3 21 décembre 1987 - - Commandant de réserve
Soyouz TM-7 Mir EO-4 26 novembre 1988 151 j 1 Commandant
Soyouz TM-12 Mir EO-9 18 mai 1991 - - Commandant de réserve
Soyouz TM-13 Mir EO-10 2 octobre 1991 175 j 1 Commandant
Tableau 1 : Liste des vols d'Aleksandr VOLKOV.


Bibliographie

Le site AstroNOTE
Interview de VOLKOV sur le site Donbass.NAME


Dernière mise à jour : 27 mai 2017