Viktor Vassilievitch GORBATKO

Situation actuelle
Décédé (le 17 mai 2017)

Date et lieu de naissance
3 décembre 1934, Vientsy-Zaria, Région de Krasnodar, Russie

Nationalité
Russe

Sélection :
20 février 1960, 1er groupe des Forces aériennes

Temps total passé dans l'Espace :
30 jours 12 heures 48 minutes (en trois missions)

 


En 1952, Viktor GORBATKO entre à l'Ecole d'Aviation Militaire de Pavlograd, dans la Région de Dniepropetrovsk, en Ukraine. Au bout d'un an, il intègre l'Ecole Supérieure des Pilotes de l'Aviation Militaire de Bataïsk, dans la Région de Rostov-sur-le-Don, en Russie.

Fig. 1 : Viktor GORBATKO avec Valentina, sa sœur aînée.
Crédit : DR.

Fig. 2 : Les élèves-pilotes de Bataïsk, le 16 août 1953.
GORBATKO et le 1er en partant de la gauche (debout),
KHROUNOV le 3ème en partant de la gauche (debout).
Crédit : DR.

Là bas, il fait la rencontre du futur cosmonaute Evgueni KHROUNOV. Il obtient son diplôme de pilote et le grade de lieutenant en 1956. Il sert ensuite dans le 86ème Régiment Aérien de Chasse de la Garde, basé en Moldavie, et ce toujours en compagnie de KHROUNOV.

En février 1960, il est sélectionné au sein du groupe des premiers cosmonautes soviétiques. Il rejoint le Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK) le 9 mars pour y commencer la formation générale. En septembre 1961 il est envoyé avec les autres cosmonautes à l'Académie des Forces aériennes Zhoukovski, pour y suivre des cours parallèlement à son entraînement.

Le 17 septembre 1963, il est sélectionné pour voler sur Vostok-13, en avril 1966, mais cette mission est annulée. Au mois d'avril 1964, il est nommé commandant de l'équipage de réserve de Voskhod-2. Il commence l'entraînement en juillet 1964, mais il doit l'arrêter en janvier 1965 car il souffre d'une angine, et il est remplacé par Dmitri ZAÏKINE. Plus tard au cours de l'année 1965, GORBATKO est pressenti pour voler à bord du vol Voskhod-6 devant avoir lieu en 1967, mais qui sera par la suite annulé.

Suite à cela, il commence à travailler sur le nouveau programme Soyouz et est nommé au poste de second ingénieur de bord de l'équipage de réserve du deuxième Soyouz, qui devra rencontrer le premier en orbite. Suite à l'accident de Soyouz-1 et à la mort de Vladimir KOMAROV, la seconde mission est annulée et son équipage est dissout.

Le 9 août 1967, GORBATKO est momentanément interdit de vol suite à une anomalie détectée dans l'un de ses électrocardiogrammes au cours d'un test en centrifugeuse. Le 15 octobre 1967, il fait partie des cosmonautes proposés par l'Armée de l'Air pour voler sur le vaisseau lunaire L3. Il restera cependant affecté au programme Soyouz.

Fig. 3 : GORBATKO à l'entraînement.
Crédit : TsPK.

Plus tard il sera décidé que la mission que devaient effectuer Soyouz-1 et 2 le serait par Soyouz-4 et 5. GORBATKO est nommé au poste de second ingénieur de bord de l'équipage de réserve de Soyouz-5. La mission est un succès, et quelques mois plus tard il est décidé de la réitérer, mais cette fois avec trois vaisseaux : Soyouz-6, 7 et 8. GORBATKO sera le second ingénieur de bord de Soyouz-7. Il passe à cette occasion près de cinq jours sur orbite.

Il est ensuite muté sur le programme militaire Almaz. Il devient même commandant en second du groupe des cosmonautes s'entraînant sur ce programme. A la fin de l'année 1974 il est nommé commandant du second équipage de réserve de la première mission d'occupation de la station Saliout-5.

Il devient ensuite commandant du premier équipage de réserve de ce qui devait être la deuxième mission d'occupation de Saliout-5, mais l'équipage de Soyouz-23 ne parvient pas à s'amarrer à la station et revient prématurément sur Terre. GORBATKO est alors nommé commandant de la prochaine mission en direction de Saliout-5. Il décolle en février 1977 à bord de Soyouz-24 pour un vol de dix-huit jours.

Viktor GORBATKO est ensuite transféré sur le programme civil DOS. Il s'entraîne dans le cadre du programme Intercosmos comme commandant de l'équipage de réserve de la mission germano-soviétique. Puis il commande la mission soviéto-vietnamienne en 1980. Il passe alors près de huit jours dans l'Espace à bord de la station Saliout-6.

Il démissionne du corps des cosmonautes le 28 août 1982.

Fig. 4 : Inauguration de sa statue au Vietnam, avec PHẠM Tuân, en février 2017.
Crédit : DR.

Fig. 5 : Funérailles de GORBATKO, le 19 mai 2017.
Crédit : Evgueni ROUMIANTSEV.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz-5 - 15 janvier 1969 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz-7 - 12 octobre 1969 5 j 0 Ingénieur de bord
Soyouz-21 - 6 juillet 1976 - - Commandant du second équipage de réserve
Soyouz-23 - 14 octobre 1976 - - Commandant de réserve
Soyouz-24 - 7 février 1977 18 j 0 Commandant
Soyouz-31 Saliout-6 EP-4 26 août 1978 - - Commandant de réserve
Soyouz-37 Saliout-6 EP-7 23 juillet 1980 8 j 0 Commandant
Tableau 1 : Liste des vols de Viktor GORBATKO.


Bibliographie

Le site des Héros de l'Union soviétique et de la Russie
Novosti Kosmonavtiki n°06-2003


Dernière mise à jour : 17 mai 2017