Viktor Petrovitch SAVINYKH

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
8 mars 1940, Berezkiny, Région de Kirov, Russie

Nationalité
Russe

Sélection
1er décembre 1978, 5ème groupe de la NPO Energuia

Temps total passé dans l'Espace
252 jours 17 heures 37 minutes (en trois missions)

Temps total passé en sorties dans l'Espace
5 heures (en une seule sortie)


Viktor SAVINYKH est né dans le petit village de Berezkiny, dans la Région de Kirov, dans l'ouest de la Russie le 8 mars 1940, un an avant le début de la Seconde Guerre Mondiale, à laquelle son père Piotr Kouzmitch participe.

Fig. 1 : Anna Larionovna et Kouzma Platonovitch,
les grands-parents de Viktor SAVINYKH.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос.

Fig. 2 : Olga Pavlovna et Piotr Kouzmitch, les parents de Viktor SAVINYKH.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос, Земля ждет и надеется.

Il termine sa scolarité à l'école de Tarassovy, le village voisin, en 1957, et entre alors au lycée technique des chemins de fer de Perm. Il obtient son diplôme de technicien des ponts et chaussées en 1960.

Fig. 3 : Le jeune Viktor SAVINYKH.
Crédit : TVRoscosmos.

Fig. 4 : En 3ème classe à l'école de Bystriagui.
Viktor SAVINYKH est à gauche de l'institutrice.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос.

Fig. 5 : A Moscou, avec ses collègues de Perm, en 1958.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос.

Fig. 6 : Au lycée technique de Perm.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос, Земля ждет и надеется.

Il commence en mars 1960 un travail de technicien des chemins de fer dans la Région de Sverdlovsk (Ekaterinbourg). Dès le mois d'octobre 1960, il part faire son service militaire dans l'arme du Train, au service topographique de l'unité 35324 basée à Sarapoul, en Oudmourtie. Il est promu sergent-chef en 1961, et devient assistant du commandant de l'unité 01818.

Fig. 7 : Le sergent-chef Viktor SAVINYKH.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос, TVRoscosmos, Земля ждет и надеется.

Il termine son service en 1963, et poursuit ses études à l'institut de géodésie de Moscou (MIIGAiK) Il obtient son diplôme d'ingénieur en optique et en mécanique en 1969. En septembre 1968, il avait réalisé son stage de fin d'études au TsKBEM, anciennement OKB-1, le légendaire bureau d'études de Sergueï KOROLIOV. Après l'obtention de son diplôme, il y est embauché comme ingénieur au département 312.

Fig. 8 : Mariage avec Lidia Alekseïevna MENCHIKOVA.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос.

Fig. 9 : Viktor SAVINYKH et sa fille Valentina, née en 1968.
Crédit : Земля ждет и надеется.

En février 1974 il est muté au département 314, où il conçoit les systèmes optiques pour les vaisseaux lunaires, les vaisseaux Soyouz et les stations orbitales DOS. Plus tard, en septembre 1975, il est muté au département 111, qui est responsable de la rédaction des procédures pour les cosmonautes.

Le métier de cosmonaute l'intéresse fortement et, le 10 mars 1975, il passe avec succès les examens médicaux en vue d'une prochaine sélection au sein du TsKBEM, devenu la NPO Energuia en 1974. La sélection n'a lieu que trois ans plus tard, et SAVINYKH est retenu le 1er décembre 1978. Il commende sa formation au Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK) dès le mois de janvier 1979.

En octobre 1978 il est affecté à l'équipage de réserve du premier vol habité du vaisseau Soyouz de nouvelle génération, le Soyouz T. Mais l'équipage sera finalement réduit à seulement deux cosmonautes, et son affectation est annulée début 1980. A partir d'octobre 1980, il s'entraîne dans l'équipage de réserve de Soyouz T-3 pour y remplacer Guennadi STREKALOV, qui a été transféré dans l'équipage principal.

Ensuite, en décembre 1980, il est affecté à l'équipage de réserve de la cinquième mission d'occupation de Saliout-6. En février 1981, l'équipage principal est disqualifié, et il est remplacé par l'équipage de réserve. SAVINYKH décolle à bord de Soyouz T-4 le 12 mars 1981 en compagnie de Vladimir KOVALIONOK, et les deux hommes réalisent un vol de soixante-quatorze jours.

A son retour sur Terre, il reçoit la médaille de Héros de l'Union soviétique, l'Ordre de Lénine, ainsi que la distinction de Pilote-Cosmonaute d'Union soviétique. Par ailleurs, comme il a volé avec le cosmonaute mongole Zhougderdemidine GOURRAGTCHA, il est également nommé Héros de la République Populaire de Mongolie.

Fig. 10 : SAVINYKH reçoit sa médaille de Héros de l'Union soviétique, en 1981.
Crédit : TASS, Вятка. Байконур. Космос.

En décembre 1981, il est affecté à l'équipage de réserve d'une mission de courte durée vers la nouvelle station Saliout-7. En mars, il est désigné pour remplacer Aleksandr SEREBROV dans l'équipage de réserve de la deuxième mission d'occupation de Saliout-7, qui sera finalement un échec suite à l'impossibilité d'amarrer le vaisseau Soyouz T-8 à la station.

En mai 1983, il est affecté au troisième équipage de la troisième mission d'occupation mais, en octobre 1983, il est transféré dans l'équipage de réserve. En mars 1984, il est affecté à l'équipage de réserve d'une mission de courte durée vers Saliout-7.

Enfin, en octobre 1984, il est affecté à l'équipage principal de la quatrième occupation de Saliout-7. Il décolle à bord de Soyouz T-13 le 6 juin 1985, et sa mission consiste principalement à reprendre le contrôle de la station, qui avait subit de graves dysfonctionnements. Il reste sur orbite pendant plus de cinq mois et réalise une sortie dans l'Espace en scaphandre Orlan-D. Le retour sur Terre est anticipé suite à la dégradation de l'état de santé de Vladimir VASSIOUTINE, et SAVINYKH doit prendre sa place comme commandant de l'équipage.

A son retour sur Terre, il reçoit sa seconde médaille de Héros de l'Union soviétique, ainsi que son deuxième Ordre de Lénine. En 1985, il passe avec succès son grade de candidat en Sciences techniques.

En septembre 1986, il est affecté à l'équipage de réserve de la première mission de visite de la nouvelle station Mir. En novembre 1987, il est affecté à l'équipage principal de la deuxième mission de visite. Il décolle pour son troisième vol spatial le 7 juin 1988 à bord de Soyouz TM-5 et réalise une mission de près de dix jours.

Comme c'est une mission conjointe avec la Bulgarie, il reçoit la médaille de héros de la République Populaire de Bulgarie, ainsi qu'un troisième Ordre de Lénine.

Fig. 11 : A.A. GROMYKO remet à SAVINYKH
son troisième Ordre de Lénine, le 24 juin 1988.
Crédit : TASS.

Il quitte le Corps des Cosmonautes le 9 février 1989, et devient député, ainsi que membre du comité d'écologie du Conseil Suprême d'Union soviétique. Il se présente de nouveau aux élections législatives en 1995 et en 1999, mais il n'est pas élu. En 2014, il devient président du conseil d'administration de la banque Khlynov.

Fig. 12 : SAVINYKH reçoit la médaille du Service pour la Patrie, IIIème échelon.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос.

Fig. 13 : SAVINYKH reçoit la médaille du Service pour la Patrie, IIème échelon.
Crédit : Вятка. Байконур. Космос.

En octobre 2007, un buste de SAVINYKH a été inauguré à Kirov, devant le musée de la Cosmonautique Konstantin Tsiolkovski.

Fig. 14 : Le buste de SAVINYKH à Kirov.
Crédit : DR.


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz T-3 Saliout-6 EP-9 27 novembre 1980 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz T-4 Saliout-6 EO-5 12 mars 1981 74 j 0 Ingénieur de bord
Soyouz T-7 Saliout-7 EP-2 19 août 1982 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz T-8 Mission vers Saliout-7 20 avril 1983 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz T-10 Saliout-7 EO-3 8 février 1984 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz T-12 Saliout-7 EP-4 17 juillet 1984 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz T-13 Saliout-7 EO-4/1 6 juin 1985 168 j 1 Ingénieur de bord/commandant
Soyouz TM-3 Mir EP-1 22 juillet 1987 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz TM-5 Mir EP-3 7 juin 1988 10 j 0 Ingénieur de bord
Tableau 1 : Liste des vols de Viktor SAVINYKH.


Bibliographie

Le site AstroNOTE
SAVINYKH, V., Земля ждет и надеется, 1983
SAVINYKH, V., Вятка. Байконур. Космос, 2010


Dernière mise à jour : 25 juin 2017