Nikolaï Mikhaïlovitch BOUDARINE

Situation actuelle
Retiré des affaires spatiales

Date et lieu de naissance
29 avril 1953, Kiria, Tchouvachie, Russie, URSS

Nationalité
Russe

Sélection
25 janvier 1989, 10ème groupe de la NPO Energuia

Temps total passé dans l'Espace
444 jours 1 heure 26 minutes (en trois vols)

Temps total passé en sorties dans l'Espace
46 heures 1 minute (en neuf sorties)


Nikolaï BOUDARINE est né en 1953 dans le petit village de Kiria, dans la Tchouvachie soviétique. Son père Mikhaïl Romanovitch travaille dans l'exploitation forestière et sa mère, Aleksandra Mikhaïlovna, est dentiste. Il a deux frères : Youri, né en 1949, et Sergueï, né en 1959.

Fig. 1 : Mikhaïl Romanovitch BOUDARINE.
Crédit : Моя орбита бесконечная.

Fig. 2 : Le jeune Nikolaï BOUDARINE.
Crédit : Моя орбита бесконечная.

Fig. 3 : La famille BOUDARINE.
A gauche : sa cousine Galina, Nikolaï et Youri en 1955.
A droite : Nikolaï, Sergueï et Youri en 1962.
Crédit : Моя орбита бесконечная.

Il quitte l'école en 1970 et devient laborantin à l'école n°7 de Chtchiolkovo, dans la Région de Moscou. Il part faire son service militaire en Tchécoslovaquie de 1971 à 1973 puis, en 1974, il devient ajusteur dans l'usine du Cinquantenaire du Grand Octobre à Friazino.

Il est embauché en 1976 comme électricien à la NPO Energuia de Kaliningrad. Il étudie à l'Institut d'Aviation de Moscou (MAI) en cours du soir, et il passe son diplôme d'ingénieur en 1979. Il suit ensuite une formation à l'université du marxisme-léninisme de Kaliningrad, et il est diplômé en 1981. Il devient ingénieur à la NPO Energuia en 1982, et il passe chef de groupe en 1986. C'est à son travail qu'il rencontre Marina Lvovna SIDORINA, qu'il épousera quelques années plus tard. Le couple donne naissance à un petit Dmitri le 12 septembre 1977, et à un petit Vladislav le 27 novembre 1983.

En 1985, Nikolaï BOUDARINE décide de postuler pour intégrer le détachement des cosmonautes de la NPO Energuia. La Commission Médicale Principale (GMK) valide sa candidature le 26 février 1986, et la GMVK le retient trois ans plus tard, le 25 janvier 1989, comme candidat-cosmonaute. Il suit sa Formation Spatiale Générale (OKP) au Centre d'Entraînement des Cosmonautes (TsPK) de septembre 1989 à janvier 1991 et, le 1er février 1991, il est officiellement nommé cosmonaute d'essais du département n°291 de la NPO Energuia. Il commence alors son entraînement en vue d'un vol sur la station orbitale Mir.

Il est affecté en mai 1994 à l'équipage de réserve de la mission EO-18 et à l'équipage principal de EO-19. Il décolle le 27 juin 1995 à bord de la navette spatiale américaine Atlantis STS-71, passe soixante-quinze jour sur orbite et réalise trois sorties dans l'Espace. A son retour sur Terre, le 7 octobre 1995, le Président Boris ELTSINE lui remet les titres de Héros de la Fédération de Russie et de Pilote-Cosmonaute de la Fédération de Russie.

Fig. 4 : Remise du titre de Héros de la Fédération de Russie, le 12 avril 1996.
Crédit : TASS.

En mars 1996, il est affecté à l'équipage de réserve de EO-23 et, en mars 1997, à l'équipage principal de EO-25. Il décolle pour son deuxième vol spatial le 29 janvier 1998 à bord de Soyouz TM-27, passe 207 jours sur Mir et réalise six sorties dans l'Espace. A son retour sur Terre, le 24 décembre 1999, il reçoit l'Ordre du Mérite pour la Patrie, IIIème échelon.

Fig. 5 : Remise de l'Ordre du Mérite pour la Patrie, IIIème échelon, le 12 avril 1999.
Crédit : TASS.

En juin 1999, il commence à s'entraîner pour voler sur la nouvelle Station Spatiale Internationale (MKS) dans le cadre de l'équipage MKS-1R, qui devra décoller en cas de problème lors de l'amarrage du module Zvezda. Le 19 octobre 2000, il est affecté à l'équipage principal de la mission MKS-6.

Il décolle à bord de la navette spatiale américaine Endeavour STS-113 le 24 novembre 2002 et passe 161 jours sur orbite. C'est pendant cette mission que survient l'accident de la navette Columbia STS-107, et l'équipage doit revenir sur Terre à bord du vaisseau Soyouz TMA-1. Suite à un incident technique, la rentrée dans l'atmosphère se fait en mode balistique. Suite à cette mission, le 25 septembre 2004, Nikolaï BOUDARINE reçoit l'Ordre du Mérite pour la Patrie, IIème échelon.

Fig. 6 : Remise de l'Ordre du Mérite pour la Patrie, IIème échelon, en 2004.
Crédit : TASS.

Il quitte son poste de cosmonaute le 7 septembre 2004 et devient directeur des vols au TsUP. Il quitte ce poste le 2 décembre 2007, jour où il est élu député (avec l'étiquette Russie Unie, le parti de Vladimir POUTINE).


Vaisseau Mission Lancement Durée Sorties Qualité
Soyouz TM-21 Mir EO-18 14 mars 1995 - - Ingénieur de bord de réserve
Atlantis STS-71/Mir EO-19 27 juin 1995 75 j 3 Ingénieur de bord
Soyouz TM-25 Mir EO-23 10 février 1997 - - Ingénieur de bord de réserve
Soyouz TM-27 Mir EO-25 29 janvier 1998 207 j 6 Ingénieur de bord
Endeavour STS-113/MKS-6 24 novembre 2002 161 j 0 Ingénieur de bord
Tableau 1 : Liste des vols de Nikolaï BOUDARINE.


Bibliographie

Le site AstroNOTE
IVANSKI, V., Космонавт Николай Бударин - моя орбита бесконечная..., Tcheboksary, 2012


Dernière mise à jour : 29 janvier 2018