Villes spatiales | Gagarine

1. Généralités

La ville de Gagarine est située dans la Région de Smolensk, dans l'ouest de la Russie. Elle est à 180km de Moscou, d'où le trajet par voie ferrée depuis la gare de Biélorussie dure environ deux heures. Avec 29476 habitants, Gagarine est le chef-lieu du district de Gagarine.

Fig. 1.1 : Situation de Gagarine dans la Région de Smolensk.
Crédit : DR.

Fig. 1.2 : Les armoiries de Gagarine.
Crédit : DR.

2. La création de Gzhatsk

Par un décret du 28 octobre 1715, le tsar Pierre le Grand établit un port pour la marine marchande au bord de la rivière Gzhat. Celle-ci est un affluent de la Vazouza, qui elle-même se jette dans la Volga. Le port commence son activité le 11 novembre 1719, et c'est cette date qui sera considérée comme le jour de la naissance de la ville de Gzhatsk.

Moins d'un siècle plus tard, en 1812, la ville est détruite dans sa quasi-intégralité par la Grande Armée de Napoléon. Elle sera ensuite reconstruite, pour être de nouveau réduite en cendre par l'occupation nazie, qui dure du 9 octobre 1941 au 6 mars 1943.

3. La jeunesse du premier cosmonaute

Le 9 mars 1934, le jeune Youri GAGARINE naît dans le village voisin de Klouchino. Fin 1945, après de dures années d'occupation, la famille GAGARINE déménage à Gzhatsk.

Fig. 3.1 : La maison des Gagarine.
Crédit : DR.

Youri GAGARINE y vit jusqu'en 1949, année où il part à l'école de Lioubertsy, dans la Région de Moscou. La rue Pétersbourg où se situe cette maison est désormais appelée rue Gagarine, et un buste du premier cosmonaute accueille les visiteurs. C'est ici que la famille GAGARINE vivait au moment du vol historique du 12 avril 1961. Plus tard cette même année, les parents du premier cosmonaute déménageront. Sa sœur Zoïa vivra ici jusqu'en 1968, année de la mort de Youri.

Fig. 3.2 : La maison des années d'école de la famille GAGARINE.
Crédit : Nicolas PILLET.

Suite au décès tragique du premier cosmonaute, cette maison est restaurée et devient un musée (« la maison des années d'école »), qui ouvre ses portes le 5 avril 1970.

Fig. 3.3 : Le buste de Youri GAGARINE, et la plaque indiquant le nom de la rue.
Crédit : Nicolas PILLET.

Une statue en mémoire de la mère de GAGARINE, Anna Timofieïevna GAGARINA, a été inaugurée dans le jardin de la maison le 12 avril 2001, à l'occasion du quarantième anniversaire du vol de son fils dans l'Espace. La statue a été sculptée par Edouard PAKHOMOV.

Fig. 3.4 : La statue d'Anna GAGARINA.
Crédit : Nicolas PILLET.

4. La maison des parents

Le 18 avril 1961, soit six jours après le vol de GAGARINE, le Comité central du Parti communiste publie l'ordre n°1037rs qui offre à la famille GAGARINE un certain nombre de cadeaux. L'un d'eux, destiné aux parents du cosmonaute, est une maison à trois pièces. Elle sera construite à quelques mètres de la maison décrite plus haut.

Fig. 4.1 : La maison offerte par le Parti communiste aux parents de Youri GAGARINE.
Crédit : Nicolas PILLET.

Le document donne également une voiture Volga à Youri GAGARINE, qui est aujourd'hui exposée près de la maison de ses parents.

Fig. 4.2 : La voiture offerte par le Parti communiste à Youri GAGARINE.
Crédit : Nicolas PILLET.

5. La « maison des cosmonautes »

Anna GAGARINA se retrouve veuve en 1976, et en 1983 elle fait construire une grande maison à deux étages. Elle part s'installer là-bas, et les autres pièces servent à accueillir les cosmonautes qui viennent visiter la ville du premier d'entre eux. Elle n'en profitera pas longtemps, car elle décèdera en 1984. En 1989, la « la maison des cosmonautes » devient un musée qui retrace l'histoire de GAGARINE.

Fig. 5.1 : La maison des cosmonautes.
Crédit : Nicolas PILLET.

6. La statue de Youri GAGARINE

Le 23 avril 1968, un mois à peine après la mort accidentelle du premier cosmonaute, le Praesidium du Soviet suprême publie un décret qui rebaptise la ville de Gzhatsk en « Gagarine ». Le district dont elle est le chef-lieu est lui aussi rebaptisé.

La place centrale de la ville, bordée par le centre commercial « Cosmos » et l'hôtel « Vostok », a été dotée en 1974 d'une statue du premier cosmonaute. D'une hauteur de cinq mètres, elle est l'œuvre des sculpteurs Youri OREKHOV et M.A. CHMAKOV.

Fig. 6.1 : Inauguration de la statue de Youri GAGARINE, en 1974.
Crédit : DR.

Fig. 6.2 : La statue de Youri GAGARINE.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 6.3 : La statue de Youri GAGARINE.
Crédit : Nicolas PILLET.

7. Le musée du premier vol et l'école de GAGARINE

En avril 2011, à l'occasion du cinquantenaire du vol de Youri GAGARINE, un musée a été ouvert sur la rue Lénine. Il présente de très nombreux documents d'époque liés à l'Histoire de la Cosmonautique, et pas seulement à celle du premier cosmonaute. On pourra ainsi y découvrir un siège éjectable de vaisseau Vostok, un scaphandre SK-1, une capsule Radouga, ainsi que de multiples instruments équipant les vaisseaux spatiaux russes.

Fig. 7.1 : Le musée du premier vol.
Crédit : Nicolas PILLET.

L'une des pièces maîtresses du musée est la chambre sourde SKB-48, dans laquelle les premiers cosmonautes réalisaient des séjours de plus d'une semaine dans le cadre de leur entraînement.

Fig. 7.2 : Le hublot Vzor du vaisseau Vostok et la chambre sourde SKB-48.
Crédit : Nicolas PILLET.

Le musée est situé juste à côté de l'école n°1 baptisée en hommage à Youri GAGARINE, car il y a fait deux visites en juin 1961 et juin 1966.

Fig. 7.3 : L'école n°1.
Crédit : Nicolas PILLET.

8. La gare de Gagarine

La gare de la ville de Gagarine possède une petite salle commémorative du premier cosmonaute. Toutefois, ses horaires d'ouverture étant très restreints, l'auteur n'a pas pu la visiter.

Fig. 8.1 : La gare de Gagarine.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 8.2 : Le hall de la gare de Gagarine.
Crédit : Nicolas PILLET.

Un buste de Youri GAGARINE a été érigé devant l'entrée de la gare.

Fig. 8.3 : Le buste de GAGARINE, devant la gare.
Crédit : Nicolas PILLET.

9. L'Espace omniprésent

La culture de la ville de Gagarine est entièrement tournée vers l'Espace. Il n'y a pas une rue sans qu'une plaque commémorative, un buste, une affiche ou une statue vienne rappeler que le premier des cosmonautes est né ici.

Fig. 9.1 : L'affiche pour les cinquante-cinq ans du vol de GAGARINE.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 9.2 : La rue Gagarine.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 9.3 : Une affiche du premier cosmonaute.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 9.4 : Plaque commémorative.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 9.5 : D'autres plaques commémoratives.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 9.6 : Un mur sculpté en hommage aux cosmonautes.
Crédit : Nicolas PILLET.

Plusieurs rues de la ville rendent hommage à GAGARINE, bien sûr, mais aussi à Vladimir KOMAROV, à Pavel BELIAÏEV, à Vassili LAZAREV et aux trois cosmonautes tués dans l'accident de Soyouz-11. Il y a aussi le chemin des étoiles, et la rue des cosmonautes soviétiques.

Fig. 9.7 : Les rues « spatiales » de Gagarine...
Crédit : Nicolas PILLET.

10. Curiosités

Fig. 10.1 : Le pont sur la rivière Gzhat...
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 10.2 : La cathédrale de l'Annonciation.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 10.3 : La cathédrale de l'Annonciation dans la rue Guertsen.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 10.4 : La cathédrale de l'Annonciation et la rivière Gzhat.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 10.5 : L'église de Kazan.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 10.6 : La zone industrielle de Gagarine.
Crédit : Nicolas PILLET.

Fig. 10.7 : Coucher de Soleil sur la gare de Gagarine...
Crédit : Nicolas PILLET.


Dernière mise à jour : 19 juin 2016