Fobos | L'atterrisseur PrOP-FP

1. Généralités

La sonde Fobos-2 est équipée d'un Instrument d'Evaluation de la Capacité de Franchissement PrOP-FP (Прибор оценки проходимости — Фобос Передвижной). Il s'agit d'un atterrisseur de 43kg muni de cinq instruments scientifiques, d'une masse totale de 7kg [1]. Il a la forme d'une sphère de 238mm de rayon [3] et est fourni par le VNII TransMach de Leningrad.

Fig. 1.1 : Modèle d'essai du PrOP-FP sur son amortisseur.
Musée de la NPO Lavotchkine. Crédit : LiveJournal.

Les essais au sol du PrOP-FP ont été réalisés sous la responsabilité du VNII TransMach dans les volcans du Kamtchatka.

Cliquez ici si vous ne voyez pas la vidéo.

Vidéo 1.1 : Essai de largage du PrOP-FP dans le Kamtchatka et chez VNII TransMach.
Crédit : Проект Фобос.

Le PrOP-FP est muni d'un amortisseur conique. Quand il est largué de Fobos-2 à l'altitude de l'ordre de la dizaine de mètres, cet amortisseur permet de le protéger au moment du contact avec la surface, qui est accompagné de plusieurs rebonds. L'amortisseur est largué quelques instants après la stabilisation.

Si le PrOP-FP se pose dans le bon sens, l'exécution du programme scientifique commence immédiatement. S'il n'est pas dans le bon sens, quatre tiges (deux fixes et deux mobiles) en titane de 3mm de diamètre sont actionnées afin de le redresser [3].

Fig. 1.2 : Schéma de l'atterrissage du PrOP-FP.
Crédit : IKI.

Le PrOP-FP communique avec la Terre via la sonde Fobos. Il utilise pour ce faire l'émetteur Filtr fourni par l'OKB MEI, qui fonctionne à 280-300MHz avec un débit de 280bit/s. La communication avec la sonde est possible tant qu'elle est à une distance inférieure à 300km, c'est à dire pendant environ trois heures [3].

L'alimentation électrique du PrOP-FP est fournie par une batterie RTs-93. Ses caractéristiques lui permettent de rester en sommeil pendant une longue période, et d'alimenter de nouveau le PrOP-FP à chaque fois que la sonde passe à proximité de Phobos. La remise en service est déclenchée par un signal émis par la sonde à l'aide du système radio Fokouss [3].

Fig. 1.3 : Schéma du PrOP-FP.
Crédit : NPO Lavotchkine.

2. Déplacement

Pour se déplacer sur la surface de Phobos, le PrOP-FP est muni d'un talon mobile qui permet de le faire bondir à une altitude de 20m et sur une distance de 20m. La durée d'un bond est de 3 minutes [3]. Après chaque bond, les tiges de redressement sont utilisées.

Cliquez ici si vous ne voyez pas la vidéo.

Vidéo 2.1 : Principe de déplacement du PrOP-FP.
Crédit : Проект Фобос.

Fig. 2.1 : Schéma de l'atterrissage et du déplacement du PrOP-FP.
Crédit : IKI.

3. Instrumentation

Le PrOP-FP est muni de quatre instruments scientifiques afin de mener des études de la surface de Phobos.

3.1. Le pénétromètre

Destiné à l'étude des propriétés physiques et mécaniques de la surface, il est fourni par le VNII Transmach [2][3].

3.2. L'accéléromètre

Son objectif est de mesurer les accélérations provoquées par les impacts sur la surface. Il est fourni par le VNII Transmach [2][3].

3.3. Le spectromètre

Le spectromètre automatique à rayons X (ARS) est destiné à l'étude de la composition chimique du sol de Phobos. Il est fourni par le GEOKhI [2][3].

3.4. Le magnétomètre

Le magnétomètre MFP est destiné à la mesure locale du champ magnétique. Il est fourni par l'IZMIRAN [2][3]

Bibliographie

[1] "Фобос": этапы полета и научные задачи, Zemlia i Vselenaïa n°06-1988
[2] Objectif... Phobos, brochure du CNES
[3] POLICHTCHOUK, G., Автоматические космические аппараты для фундаментальных и прикладных научных исследований, Moscou, 2010


Dernière mise à jour : 15 février 2017